boutaty - bayonne biarritz - 14 avril 2012 - Icon Sport
 
Article
commentaires
Top 14

Qui, de Bayonne ou Biarritz, mène dans le derby ?

Qui, de Bayonne ou Biarritz, mène dans le derby ?

Par Rugbyrama
Dernière mise à jour Le 28/09/2012 à 12:38 -
Par Rugbyrama - Le 28/09/2012 à 12:38
A quand remonte le dernier match de Frédéric Michalak à Toulouse ? Qui, de Bayonne ou Biarritz, mène dans le derby ? Depuis quand le Stade français n’a t-il pas gagné à l’extérieur ?... Retrouvez en questions les enjeux de la septième journée de Top 14.

A quand remonte le dernier match de Frédéric Michalak à Toulouse ?

Il remonte au 12 mars 2011. Ce jour-là, le Stade toulousain accueillait des Brivistes décomplexés, qui étaient passés tout prêts d’un exploit, en ne perdant que d’un point (23-22). Frédéric Michalak évoluait au poste de demi de mêlée. Il disputa ensuite deux matchs avec Toulouse, au Racing et à l’Usap. Blessé, il ne prendra pas part aux phases finales que les Toulousains franchiront jusqu’au titre national.

Depuis quand le Stade français n’a t-il pas gagné à l’extérieur ?

Depuis le 26 novembre 2011. Les Parisiens avait signé une prestation majuscule sur la pelouse d’Aimé-Giral, où ils avaient corrigé les Catalans sur le score de 35 à 16, avec quatre essais de Williams, Szarzewski, Parisse et Rodriguez Gurruchaga. En proie au doute après ce troisième revers à domicile, les Catalans s’étaient ensuite inclinés à Lyon, 19-12.

Qui, de Bayonne ou Biarritz, mène aux confrontations directes ?

En quatorze confrontations directes depuis 2005, date de création du Top 14, les Biarrots mènent largement au score, car ils en ont remporté dix. Les Bayonnais ne se sont imposés qu’une fois à Aguilera, tandis que les Biarrots ont quitté Jean-Dauger victorieux à quatre reprises. Les Bayonnais feraient bien de rétablir l’équilibre.

Quelle équipe encaisse le plus de pénalités à domicile ?

Il s’agit d’Agen, qui encaisse, en moyenne, 5,3 pénalités par match. Heureusement pour eux, les Agenais compensent ce déficit par une forte propension à inscrire des pénalités à domicile : plus de 4,7 par match à Armandie.

Quel buteur s'est le plus mis en évidence lors de la dernière journée ?

Ils sont deux : le Parisien Jérôme Porical, et l’Agenais Conrad Barnard, qui ont inscrit 23 points chacun. Inutile de dire que ces deux hommes ont joué un rôle prépondérant dans les victoires de leurs équipes respectives, le Stade français contre l’Usap pour Porical, et Agen à Mont-de-Marsan pour Barnard.