Tales Wihongi - Castres - 22 décembre 2012 - Icon Sport
 
Top 14

Puissance Castres !

Puissance Castres !

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 29/12/2012 à 16:34 -
Par Rugbyrama - Le 29/12/2012 à 16:34
Le CO, qui reste sur huit victoires d'affilée toutes compétitions confondues, peut dépasser le Stade toulousain au classement en cas de succès face au champion de France ce dimanche à Pierre-Antoine. Cela explique l'engouement suscité par l'événement.
 

Castres est en ébullition. Car la réception de Toulouse ce dimanche est un sacré cadeau en ces périodes de fêtes pour les supporters tarnais. Ces derniers ne s'y sont d'ailleurs pas trompés puisque le stade Pierre-Antoine fera le plein pour l'occasion. Guichets fermés, 9900 spectateurs, soit la première fois que le CO va remplir son enceinte cette saison. Et il y a de quoi pour ce que le deuxième ligne Mathias Rolland qualifie de "match très excitant." D'abord par le contexte historique et géographique, moins d'une heure de route séparant les deux villes. "C'est un derby sans haine, avec de la rivalité mais avec du respect entre les deux clubs", ajoute Rolland. Excitant ensuite pour les Castrais car accueillir le glorieux voisin, équipe la titrée du rugby français, double championne de France en titre, est toujours un événement.

Labit: "Pas de complexe"

Mais ce qui donne à ce rendez-vous une saveur toute particulière, c'est plutôt le contexte sportif actuel. Il n'y a qu'à jeter un coup d’œil sur le classement... Avec 42 points au compteur, Stade toulousain et Castres olympique se partagent la troisième place de la hiérarchie nationale, les hommes de Guy Novès ne devançant ceux du duo Travers-Labit qu'au point-average. Autrement dit, en cas de succès dimanche, les Tarnais passeront devant leurs adversaires. Et Laurent Labit l'assure, sa formation "ne fera pas de complexe" sachant qu'elle peut "bousculer" les Toulousains. "Malgré tout le respect que nous avons pour ce club, nous ne ferons pas de complexe car nous avons nous aussi des qualités", renchérit l'entraîneur des trois-quarts du CO.

Au vu des dynamiques des deux équipes, Castres n'a pas de quoi complexer. Alors que Toulouse s'est incliné consécutivement aux Ospreys et à Grenoble – sans évoluer à son niveau lors des deux rencontres-, les Castrais restent sur huit succès de rang toutes compétitions confondues. Et ont réalisé la meilleure phase aller de leur histoire dans la poule unique. "On a bien compris que les Toulousains allaient être déterminés après leurs deux dernières défaites", souligne Labit. Même si en raison de la mise au repos des internationaux dictée par la LNR, les Français Louis Picamoles, Yoann Maestri, Yannick Nyanga, Yoann Huget et le Samoan Census Johnston sont en vacances ce week-end. "Ils avaient un mois pour cibler les matchs dans lesquels ils souhaitaient mettre leurs joueurs en vacances", détourné Labit. Et d'ajouter non sans ironie: "Chez nous aussi, il y aura des absents puisque que nous ne pourrons mettre que 23 joueurs sur la liste."

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×