Wihongi Taumoepeau - Castres - 1 juin 2013 - DPPI
 
Article
commentaires
Top 14

Présentation Castres Olympique 2013-2014 - CO: Surfer sur la vague

Castres: Surfer sur la vague

Par Midi Olympique
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 21/07/2013 à 13:26 -
Par Midi Olympique - Le 21/07/2013 à 13:26
Champion de France la saison dernière, le Castres Olympique aura un titre à défendre en 2013-2014, ainsi qu’une page à tourner avec le départ de son duo d’entraîneurs.

Castres Olympique

Midi Olympique

Fondé en 1906
Président: Michel Dhomps
Entraîneurs: Serge Milhas, David Darricarrère, Matthias Rolland
Classement 2012-2013: Champion de France
Palmarès: Champion de France 1949, 1950, 1993 et 2013; Champion de France Groupe B 1989; Coupe de France 1948
Stade Pierre-Antoine: 10.500 places

L'OBJECTIF: Rester au sommet

Difficile de rebondir après un titre de champion de France, surtout quand celui-ci vous faisait défaut depuis vingt ans. Pourtant, cela sera bel est bien l’objectif du CO la saison prochaine. S’il serait osé pour les dirigeants tarnais d’affirmer haut et fort qu’ils visent le doublé, il est néanmoins évident qu’après quatre participations consécutives aux phases finales du Top 14, une absence des six premières places ferait tâche. De plus, l’exercice 2013-2014 sera placé sous le signe de la transition après le départ du duo d’entraîneurs Travers-Labit au Racing-Métro. Ainsi, Serge Milhas et David Darricarrère ont pris la relève, tandis que Matthias Rolland a récupéré les fonctions de manager après avoir mis un terme à sa carrière de joueur. Enfin, la H Cup pourrait constituer un nouvel objectif, même si la poule dont a écopé le CO (Leinster, Northampton, Ospreys) semble extrêmement compliquée.

LA STAR: Richie Gray

Récent vainqueur de l’Australie avec les Lions britanniques et irlandais, l’Ecossais Richie Gray sera incontournablement l’une des stars du Top 14 la saison prochaine. Fort de 31 sélections avec le XV du Chardon à seulement 24 ans, le deuxième ligne apportera son dynamisme dans le jeu et son gabarit au sein de l’alignement castrais (2,08m, 128kg). Au sortir d’une saison compliquée à Sale, il aura sans doute à cœur de rebondir en terres tarnaises, où il compensera poste pour poste le départ de Iosefa Tekori à Toulouse.

LE JOUEUR A SUIVRE: Rémy Grosso

Alors qu’il fêtera ses 25 ans en fin d’année et après quitté son club formateur, le Lou, Rémy Grosso va regoûter à un Top 14 qu’il avait furtivement aperçu en 2011-2012. Membre essentiel de la formation rhodanienne en Pro D2 (20 matchs, 8 essais), cet ailier physique (1,88m, 102kg) a su, au fil des ans, élargir sa palette technique pour devenir un joueur très complet qui pourrait bien être l’une des révélations de la prochaine saison. Avec le départ de Marc Andreu au Racing-Métro, il fait d’ailleurs peu de doute qu’il aura sa chance sous les couleurs tarnaises.

LE DEPART QUI FAIT MAL: Iosefa Tekori

DPPI

Même si une fracture d’un avant-bras a considérablement perturbé sa fin de saison dernière, Joe Tekori fut durant ses six saisons à Castres un véritable leader de jeu pour le CO. Ce n’est d’ailleurs pas pour rien que les recruteurs du Stade toulousain ont jeté leur dévolu sur ce deuxième ligne surpuissant (1,98m, 127 kg) pour les prochaines saisons. De plus, au fil des années, Tekori était également devenu un membre important du vestiaire tarnais, à tel point que Laurent Labit et Laurent Travers n’avaient pas hésité à en faire leur vice-capitaine.

LES MOUVEMENTS

Arrivées: Milhas (entr.), Darricarrère (entr. Agen), Garcia (Bayonne), Tomas (Montpellier), Palis (Albi), Gray (Sale), Grosso (Lyon)

Départs: Labit (entr.), Travers (entr.), Andreu (Racing-Métro), Rolland (arrêt), Sanchou (Brive), Tekori (Toulouse), Bernard (UBB), Lacrampe (Clermont), Jooste (Agen), Vialelle (Albi, prêt)