Top 14

Présentation: Biarritz

A une semaine de la reprise du Top 14, nous vous proposons un tour d'horizon des quatorze équipes qui vont se disputer le bouclier de Brennus. Ce samedi, zoom sur le club de Biarritz, qui pourra compter sur ses internationaux d'entrée cette année. Un apport non négligeable.

 
Présentation: Biarritz - Rugby - Top 14Icon Sport
 

Biarritz Olympique Pays Basque
Fondé en 1913
Stade: Parc des Sports Aguiléra (15 000 places)
Président: Serge Blanco
Entraîneur: Serge Milhas, Jack Isaac
Classement saison 2011/2012: 9ème du championnat
Palmarès: Champion de France 1935, 1939, 2002, 2005, 2006, Challenge européen 2012, Challenge Yves-du-Manoir 1937, 2000.

L'objectif: Finir dans les 6 premiers

Echaudé par la saison dernière, Biarritz a pour l’instant une obsession: réussir son début de championnat. Il est vrai que c’est conseillé pour ne pas être décroché et se retrouver à lutter pour le maintien comme ce fut le cas la saison dernière. Outre cet impératif, le BOPB vise la qualification en H Cup, soit une place dans les six premiers. Y parvenir par la porte mitoyenne (la victoire dans le challenge européen, aux dépens du RC Toulonnais) n’est évidemment pas une alternative crédible en début de saison tant les Biarrots veulent une nouvelle fois intégrer le grand huit européen au printemps prochain. Et cette fois, les Basques ne seront pas privés de leur talisman, Dimitri Yachvili en début de saison.

La star: Dimitri Yachvili

"Un seul être vous manque et tout est dépeuplé". Dimitri Yachvili entame sa onzième année au club. Métronome dans le jeu au pied, son aura (et sa patte gauche donc) rassurent ses partenaires, les transfigurent. La courbe des points pris par le BO en championnat l’an dernier épouse – peu ou prou – les feuilles de matchs sur lesquelles est apparu Yachvili. Déjà au Mondial, il partait derrière Morgan Parra mais sa régularité l’a amené à supplanter le Clermontois. Trinh-Duc trinquera mais c’est une autre histoire... Et pour LE match de la saison biarrote, celui qui décida de la présence basque en H Cup cette saison, le BO s’en remetta à qui vous savez. Impérial au pied, il rajouta un zeste de filouterie vis-à-vis de Tillous-Borde pour faire triompher son équipe. La panacée biarrote, c’est lui.

Le joueur à suivre: Matt Berquist

La rubrique lui sied si bien. Joueur à suivre d’abord parce qu’après une blessure à une rotule, le doute subsiste quant à son intégrité physique. Les dirigeants biarrots l’ayant engagé, on peut supputer qu’une batterie de tests a confirmé qu’il allait de nouveau pouvoir évoluer à son meilleur niveau. Mais l’ancienne doublure de Jonathan Sexton au Leinster a de nouveau été stoppé par une blessure – aux adducteurs – en amical alors qu’il devait tenir le poste d’ouvreur contre Agen. Résultat, le jeune Jean-Pascal Barraque lui a signifié, par deux essais et une prestation aboutie, qu’en plus de Julien Peyrelongue, la concurrence se ferait avec lui. A 29 ans, Berquist n’a plus trop le temps et est persuadé qu’il pourra enchanté Aguilera de par ses passes, sa technique indivuduelle et son sens du sacrifice en défense.

Le départ qui fait mal: Sylvain Marconnet

23 matchs l’an dernier dont 12 comme titulaire. Le pilier international, polyvalent et polisson, manquera au championnat de France et à Biarritz. A 36 ans, il a prouvé que sa longévité n’était pas forcément synonyme de déclin. Il a fait ses matchs et chapeauter ses collègues de première ligne. Son départ, lié à celui de Watremez (sans oublier l’arrêt de Coetzee), a poussé les dirigeants à recruter trois piliers. Sera-ce suffisant pour assurer au pack biarrot une envergure susceptible de mener le XV du président Blanco dans les hautes sphères du Top 14 ?

Les mouvements

Arrivées: Thibault Dubarry (Brive) - Thomas Synaeghel (Dax) - Aled Brew (Newport) - Matt Berquist (Leinster) - Ben Broster (Wasps) - Jean-Philippe Genevois (Toulon) - Eugène Van Staden (Sharks) - Wicus Blaauw (Stormers).

Départs: Sylvain Marconnet (retraite) - Yvan Watremez (Montpellier) - Romain Terrain (Perpignan) - Manuel Carizza (Llanelli) - Jean-Baptiste Roidot (Carcassonne) - Patrice Lagisquet (équipe de France, entr.) - Florian Faure (Grenoble) - Ilikena Bolakoro (Colomiers).

 - Rugbyrama@RugbyramaFR
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |