Hook - Perpignan Racing - 27 octobre 2012 - AFP
 
Article
commentaires
Top 14

Perpignan à l'usure

Perpignan à l'usure

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 28/10/2012 à 10:20 -
Par Rugbyrama - Le 28/10/2012 à 10:20
L'Usap de Marc Delpoux s'impose face au Racing-Métro de Gonzalo Quesada (17-13) dans un match âpre et engagé. Les Franciliens repartent d'Aimé-Giral avec le point de bonus défensif

Retour gagnant pour Nicolas Mas. Le pilier international renouait avec la compétition après un mois et demi d'absence. Et le capitaine catalan a brillé. Il a mis au supplice son adversaire direct Eddy Ben Arous dès les premières mêlées. Ces deux joueurs ne se quittaient plus et se retrouvaient même parfois dans le jeu courant. Le joueur du Racing-Métro, récemment appelé par Philippe Saint-André dans sa liste des 33 pour la tournée d'automne, souffrait. Son manque de liant sur les mêlées n'échappait pas à M.Marchat qui lui donnait un carton jaune (20e). Perpignan marquait le premier essai de la partie quelques instants plus tard. En infériorité numérique, le Racing reculait. Florian Cazenave en profitait pour mobilier son paquet d'avants qui multipliait les charges. Alisona Taumalolo ne se faisait pas prier pour aplatir le ballon en force (24e). L'Usap venait de prendre l'avantage au score après deux premières pénalités de Juan Martin Hernandez.

Matadigo, ce filou

Agacé sur le bord de la pelouse, Gonzalo Quesada remobilisait les siens à la mi-temps. Les joueurs du Racing-Métro revenaient avec de meilleures intentions. Disciplinés, appliqués, ils concrétisaient leur domination de la deuxième période à la 48e minute. Après plusieurs combinaisons, Maxime Machenaud réussissait à garder le ballon. Matadigo le relayait et se faufilait dans un trou de souris pour marquer l'essai. Les Franciliens souhaitaient ensuite enfoncer le clou mais avec peu de réussite. Nicolas Mas, lui, laissait sa place avant l'heure de jeu fatigué mais tellement heureux de retrouver les siens. Il assistait du banc à l'incroyable renversement de situation. James Hook passait une pénalité de 45 mètres (73e) et réussissait ensuite un drop à deux minutes du coup de sifflet final. Le demi d'ouverture gallois ne tremblait pas et permettait aux siens de reprendre puis garder l'avantage au score (17-13).

Troisième défaite consécutive pour le Racing

Le Racing-Métro enchaîne sa troisième défaite consécutive. Cela commence à devenir inquiétant pour les coéquipiers de Benjamin Fall qui marquent le pas. Les Racingmen voient leur adversaire du jour revenir à leur niveau au classement (20 points chacun). L'Usap est bien différente de celle qui avait débuté le championnat. Les joueurs perpignanais sont beaucoup plus solidaires et adhèrent au projet de jeu de l'entraîneur. Ils pointent au huitième rang et restent au contact du wagon de tête. Il ne leur reste plus qu'à mieux concrétiser leurs temps forts pour définitivement voir un peu plus haut.