Benat ARRAYET - 17.03.2012 - Mont de Marsan / Pau - Icon Sport
 
Article
commentaires
Top 14

Arrayet: "Cela ne doit pas se reproduire"

Arrayet: "Cela ne doit pas se reproduire"

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 05/09/2012 à 19:20 -
Par Rugbyrama - Le 05/09/2012 à 19:20
Forfait depuis le début de saison en raison de lésions musculaires, le Montois Benat Arrayet garde toutefois un œil avisé sur les prestations de son effectif qui n’a toujours pas débloqué son compteur. Il évoque pour Rugbyrama le déplacement à Grenoble, qui est déjà capital.

Quels enseignements avez-vous retenus du match contre Toulon ?

Benat ARRAYET : Tout dépend quel est le point de vue adopté. Comptablement, nous sommes mal. Pour le reste, nous ne sommes pas loin. Ces trois matchs nous ont toutefois apporté des garanties sur notre potentiel, ainsi que sur l’engagement de l’équipe et son état d’esprit. Mais notre compteur reste vierge.

Comment expliquer que votre compteur soit toujours vierge ?

B.A. : Nous éprouvons de la difficulté à rester lucide en fin de rencontre. Contre Toulon, et une semaine avant contre Toulouse, le dernier quart d’heure nous avait été fatal : contre Toulouse, il s’agissait d’un problème de discipline, contre Toulon nous avons fait quelques mauvais choix. Nous devons absolument rester concentrés jusqu’au coup de sifflet final. Tout cela ne doit pas se reproduire.

Quel souvenir gardez-vous de Grenoble, que vous avez affronté à deux reprises l’année dernière ?

B.A. : C’est une équipe complète dans toutes ses lignes. Je me souviens notamment de leurs excellents centres, Nigel Hunt et Rida Jaouher. Ils se sont encore illustrés la semaine dernière, face au Stade français.

Votre début de saison a été gâché par des blessures... pouvez-vous nous en dire davantage ?

B.A. : J’ai eu deux faux départs. Je devais débuter le match d’ouverture contre Biarritz, mais je me suis donné une déchirure au biceps lors de la mise en place. J’ai donc manqué le déplacement à Toulouse. Je devais reprendre contre Toulon, mais je me suis blessé à la cuisse en butant lors de la mise en place. Je devrais être rétabli d’ici une dizaine de jours. J’ai hâte, mais je ne m’en fait pas. La saison sera longue...