Top 14

Rey: "Bordeaux-Bègles a gagné sans la manière"

Julien Rey, le centre bordelo-béglais, aborde l'évolution du jeu girondin et la nécessité d'être meilleur à l'extérieur avant deux déplacements au Racing-Metro puis à Toulon.

 
On a gagné sans la manière - Rugby - Top 14Icon Sport
 

Bordeaux-Bègles a enfin lancé sa saison vendredi contre Perpignan.

Julien REY : Oui, par rapport au match face à Grenoble, l'aspect tactique a été mieux appréhendé. On s'est également montré plus réaliste et on avait à cœur de se reprendre après une première défaite à domicile.

Le fait de jouer ce match à Chaban-Delmas a-t-il changé quelque chose ?

J. R. : J'ai envie de dire que non mais, à chaque fois que l'on y joue, on réalise de bonnes performances. Le public nous donne du baume au cœur, plus de courage peut-être.

Il s'est montré bruyant notamment lorsque James Hook s'apprêtait à tenter une pénalité avant la mi-temps.

J. R. : A ce moment-là, c'était impressionnant. Peut-être que cela a influé sur notre mental, nous a permis d'avoir encore plus de motivation pour gagner cette rencontre.

Depuis le début de saison, vos avants semblent s'être découverts une nouvelle passion pour les ballons portés sous la direction de Régis Sonnes...

J. R. : Oui c'est vrai que nous avons marqué un essai sur un ballon porté contre Grenoble et qu'un autre a lancé l'action de notre essai contre Perpignan. C'est une corde de plus à notre arc, cela permet d'alterner plus dans notre jeu.

Derrière, votre acolyte au centre, Andrew Ma'ilei, semble en grande forme.

J. R. : Il est vraiment en cannes comme on dit. Il perce à chaque fois, avance à chaque impact. A nous d'en profiter.

Sur un plan personnel, comment vous-jugez vous ?

J. R. : Moyen. J'ai pour l'instant un rôle différent de la saison dernière. En étant sevré de ballon, je fais le maximum pour être utile à l'équipe.

Contre l'Usap, vous avez réduit la voilure. C'est parti pour durer ?

J. R. : C'est vrai qu'on a gagné sans la manière mais le plus important était de lancer notre saison. Maintenant, on travaille plus sereinement. Cela va peut-être nous permettre de retrouver notre niveau de l'an dernier.

Deux déplacements faciles se profilent au Racing-Metro puis à Toulon...

J. R. : Oui vraiment faciles (rires). Non c'est sûr qu'ils vont être compliqués mais il faut y aller avec l'ambition de revenir avec des points. L'année dernière, notre bilan était mauvais à l'extérieur (9e sur 14, 12 points glanés, 0 bonus défensif, N.D.L.R.). Nous savons que tous les points vont compter et nous avons déjà du retard avec ce revers à domicile contre Grenoble.

 - Rugbyrama@RugbyramaFR
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |