Hook - Perpignan - 15 décembre 2012 - Icon Sport
 
Article
commentaires
Top 14

Mont-de-Marsan-Perpignan (17-31) - Perpignan toujours en course

Perpignan toujours en course

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 03/03/2013 à 12:12 -
Par Rugbyrama - Le 03/03/2013 à 12:12
Troisième succès de suite pour Perpignan qui n'est pas tombé dans le piège de Mont-de-Marsan (31-17). L'Usap peut toujours rêver de la qualification.

"Dominer n’est pas marquer" et les Montois l’ont appris à leurs dépens. Pleine de panache, la valeureuse équipe montoise s’est heurtée à l’expérience et au froid réalisme des Perpignanais. Le public du stade Guy-Boniface a, peut être, cru à une deuxième victoire consécutive à domicile, mais c’était sans compter sur la grinta catalane. Dès les premières minutes, l’Usap imposait sa loi. Au terme d’une superbe combinaison, orchestrée par James Hook, l’arrière Gavin Hume tentait d’aplatir dans l’en-but mais Lucu éjectait le cuir du pied et sauvait les siens. Ce n’était que partie remise pour les Usapistes qui trouvaient la faille dix minutes plus tard par l’intermédiaire de Piukala. Le trois-quarts centre profitait d’une mésentente entre Jagr et Arrayet dans leurs 22 mètres pour aplatir (19e, 10-3).

Moins de dix minutes plus tard, Perpignan enfonçait le clou. Après un essai refusé à Guilhem Guirado, c’est le deuxième ligne tricolore, Romain Taofifenua, qui venait conclure un mouvement collectif (29e,15-3). Alors que le clan perpignanais songeait déjà à un point de bonus offensif, les Montois sonnaient la révolte. Sur une touche à l’entrée des 22 mètres de l’Usap, Alexandre Ricaud profitait de l’attentisme de l’alignement catalan pour aller inscrire le premier essai montois (35e, 10-15). A la mi-temps, Perpignan rentrait aux vestiaires avec un mince avantage de huit points (18-10) .

L’expérience de Perpignan

En début de deuxième mi-temps, James Hook transformait une pénalité et semblait avoir donné un avantage conséquent à son équipe (44e, 10-21). Mais la lanterne rouge, très joueuse, n’avait pas dit son dernier mot. A quatorze depuis près de dix minutes, après l’expulsion temporaire de Henri Tuilagi, les Perpignanais étaient surpris par la fougue des joueurs montois. Le demi de mêlée Arnaud Pic jouait une pénalité rapidement, pour la énième fois de la partie, et servait à hauteur Lucu pour le deuxième essai landais (57e, 17-21).

Malheureusement pour les Montois, le tableau d’affichage n’évoluera plus en leur faveur, bien au contraire. A la 63e minute, Sebastien venait ajouter le deuxième essai de la fratrie Taofifenua et mettait son équipe à l’abri (28-17). Jusqu’au bout, les Montois y ont cru, mais n’ont pas su concrétiser leurs temps forts, à l’image de leur incapacité à scorer lors de leur supériorité numérique (carton jaune pour Marty, 77e). Presque condamné à la descente en Pro D2, le club landais pourrait se servir de cette rencontre pour construire la saison prochaine. Coté catalan cette victoire arrive à point nommé et replace les hommes de Marc Delpoux à trois points de la dernière place qualitative pour les phases finales. De bon augure avant de recevoir, Grenoble concurrent direct dans la course aux play-offs

 
 

commentaires


  • BurricotUSAP04/03/2013 17:14

    Les Taos et le Vahaamahina énormes Contre Grenoble ce sera juste car il nous manquera nos internationnaux

  • jemafra6604/03/2013 13:52

    Trés joli match et félicitation à MDM qui ne mérite pas cette dernière place vu l'envie et le jeu qui pratique. Maintenant à nous de battre Grenoble et faire un exploit contre le racing sinon la 6 ème place se jouera contre le MHR. On y croit et faite nous réver et vibrer Sempre en davant

  • capsilver04/03/2013 11:44

    Allez on y croit on peut le faire mais vu le calendrier j'ai bien peut de finir 7e:/