Laurent Magnaval - mont-de-marsan montpellier - 1 novembre 2012 - Icon Sport
 
Top 14

Magnaval: "Mont-de-Marsan ne fera aucun complexe"

Magnaval: "Mont-de-Marsan ne fera aucun complexe"

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 24/01/2013 à 10:02 -
Par Rugbyrama - Le 24/01/2013 à 10:02
Avant de retrouver Toulon, son ancien club, Laurent Magnaval, le demi de mêlée de Mont-de-Marsan, a confié que les siens iront dans le Var sans pression.
 

Barré à Toulon par la concurrence, vous étiez venu en prêt à Mont-de-Marsan pour chercher du temps de jeu. Etes-vous satisfait de votre choix?

Laurent MAGNAVAL: Même si j'aimerais jouer toujours davantage, je n'ai pas à me plaindre. Mont-de-Marsan est un club vraiment familial. Malgré notre carence de victoires, je ne pouvais que m'y sentir bien. Couper le cordon ombilical m'a permis de grandir.

Comprenez-vous la décision de Mickaël Ivaldi qui a annoncé son départ en juin prochain?

L.M.: A partir du moment où il jouait très peu, je le comprends.

Le départ de ce nouveau produit de la formation toulonnaise n'est-il pas la preuve supplémentaire qu'il est plus difficile de jouer à Toulon lorsqu'on est jeune?

L.M.: A Toulon, lorsqu'on sa chance, il faut savoir la saisir. Je n'ai pas su le faire. Mickaël non plus. Je ne crois pas du tout à l'idée selon laquelle le RCT verserait dans l'anti-jeunisme. Il y a tout de même des jeunes formés au club comme Pierrick (Gunther), Jean-Charles (Orioli) et Vincent (Martin) qui jouent en première. La concurrence à Toulon est peut-être davantage mise en avant car il y a de nombreuses stars internationales dans l'effectif. Mais elle est rude partout. L'herbe n'est pas plus verte ailleurs.

Après les claques reçues par Toulon face au Racing-Metro 92 et Montpellier, vous ne débarquez pas à Mayol au meilleur moment...

L.M.: Ces deux revers n'occultent en rien leur début de saison impressionnant. Le RCT est premier du championnat et disputera un quart de finale de H Cup à domicile. Comme crise, on a connu pire? En tout cas, je connais beaucoup de monde qui aurait aimé connaître la même spirale. Certes, je pense que Bernard (Laporte, N.D.L.R) a dû gueuler un bon coup dans les vestiaires. Certes, les entraîneurs sont montrés du doigt après ces revers. Mais à Toulon, on a toujours eu le sang chaud. Les supporters ne doivent pas oublier qu'aucune équipe n'avait survolé le début de championnat comme le RCT l'avait fait jusqu'alors. C'est normal qu'à un moment donné, l'équipe connaisse un coup de moins bien.

Mont-de-Marsan a-t-il toutefois les moyens de s'imposer à Mayol?

L.M.: Je suis bien conscient que notre chance de s'imposer à Toulon est infime. Mais elle l'était également au Racing-Metro où personne n'avait misé sur nous. Alors, pourquoi pas réaliser un autre gros coup ? En tout cas, je peux vous garantir que Mont-de-Marsan ne fera aucun complexe. Rien ne me ferait plus plaisir que de fouler à nouveau la pelouse de Mayol. Toulon, c'est mon équipe de cœur. Je serai d'autant plus heureux de jouer qu'au match aller je n'étais pas rentré en jeu.

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×