Top 14

Marc Delpoux (Perpignan): "Fier de mes joueurs"

Menés à la mi-temps, les Perpignanais ont su trouver les ressources pour s'imposer face à Clermont (26-19) vendredi soir. Un succès qui permet à l'Usap de rester dans la course à la sixième place et qui satisfait pleinement le manager Marc Delpoux.

 
Delpoux: "Fier de mes joueurs" - Rugby - Top 14Icon Sport
 

Êtes-vous soulagé après le succès de votre équipe contre Clermont ?

Marc DELPOUX: Non, pas soulagé mais fier de mes joueurs. Si l'on cumule les réceptions des trois cadors du Top 14 que sont Toulon, Clermont et Toulouse, nous avons pris un bonus offensif contre le Stade, un défensif face à Toulon et enregistré une victoire contre Clermont. Il n'y en a certainement pas beaucoup qui auront les mêmes résultats.

Ce succès vous permet-il de vous relancer dans la course à la sixième place ?

M.D.: Non, on est dans la course. Le niveau pour y parvenir, on sait qu'on l'a. Des fois ça paye, d'autres fois non. La victoire permet juste d'être plus sereins et de garder espoir. Cela fait un match de moins à gagner. Maintenant, à Bayonne lors de la prochaine journée, on connaît notre objectif. On a envie de se battre pour cette sixième place mais dix équipes la méritent. Seulement, il n'y en a que six ou sept qui seront récompensées. Chacun se bat avec ses armes.

Vous étiez menés 6 à 12 à la pause mais on a senti qu'ils s'était passé quelque chose à la mi-temps...

M.D.: On a réussi à se recentrer sur les déblayages. Aucune des deux formations ne parvenait vraiment à mettre de la continuité. Il fallait être plus rapides et présents au sol. Et puis, amener un peu de folie dans notre jeu car si on continuait à ce petit train-train, au même rythme, on n'en serait pas sortis. Si nous étions restés sur les mêmes certitudes que face à Toulon, quand nous avions effectué un bon match, il serait arrivé la même chose (défaite à domicile, N.D.L.R.). Il fallait se libérer, aller encore plus vite et être plus ambitieux.

Et qu'avez-vous pensé de l'entrée de vos remplaçants ?

M.D.: Une fois de plus, le banc a apporté ce dont on avait besoin. J'ai retrouvé le Dan Leo que je connaissais, avec cette force physique et de pénétration qui permet de toujours avancer. Tchale-Watchou a été très bon, Mélé a été parfait. Le banc a été décisif.

 - Rugbyrama@RugbyramaFR
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |