Top 14

Novès: "Je n'ai jamais pensé que l'on perdrait ce match"

Delpoux déçu, les regrets de Tales, la joie mesurée de Traille et Novès qui reste sur sa faim...Les petites phrases du week-end.

 
Les phrases du week-end - Rugby - Top 14Icon Sport
 

Delpoux (manageur de Perpignan): "Trop d'imprécisions en touche, dans le jeu, trop d'en avant, trop de fautes stupides, ça fait un cocktail où tu perds à l'extérieur. Il y a du travail et il faut mettre tout en place. Autant contre Toulon, je n'étais pas excessivement inquiet car ce que je voulais voir, je l'avais vu, l'adversaire nous était certainement supérieur mais on avait trouvé une solution. Ce vendredi, on n'a pas trouvé du tout ce qu'il fallait. "

Traille (centre et capitaine de Biarritz): "On venait chercher la victoire à Armandie. On a rempli notre contrat en s'appuyant sur une grosse défense et en faisant preuve de beaucoup de réalisme à l'image de Jean-Pascal Barraque, auteur d'un joli 100% au pied. Pour le reste, on a manqué de maîtrise collective et de lucidité. On devra beaucoup mieux jouer pour rester dans le haut du tableau. Pour l'heure, on savoure. A Biarritz, personne n'a oublié notre calamiteux début de saison, l'été dernier".

Laporte (directeur sportif de Toulon): "Je retiens l'état d'esprit, l'envie. On a des joueurs qui ont un gros palmarès mais qui savent que sans envie, le palmarès n'est rien. On a des jeunes aussi, comme Orioli. Gunther qui a joué pratiquement tout le match après la sortie de Masoe. Suta dont personne ne parle. Il faut continuer comme cela, continuer à travailler."

Talès (demi d'ouverture de Castres): "C'est rageant de laisser filer le point de bonus offensif juste au coup de sifflet final. Mais il faut se satisfaire de la victoire, des quatre points. On peut regretter quelques décisions de l'arbitre et c'est vrai que le jeu a été haché. Les mêlées ont été systématiquement sifflées. Après, on peut s'en vouloir d'avoir eu certaines approximations. A la fin, sur certaines pénalités, on a joué et peut-être qu'on aurait dû taper au loin, occuper le terrain et défendre".

Laussucq (entraîneur des arrières du Stade Français): "On est déçu car on est venu avec des intentions. Mais on est trop brouillon, on laisse tomber trop de ballons, il y a beaucoup trop de fautes de main, d'indiscipline, beaucoup de points donnés bêtement alors que je n'ai pas l'impression qu'on soit en danger. Ils viennent deux fois dans nos 22 mètres dans le match et on leur donne 24 points sur pénalités. C'est inconcevable pour espérer gagner à l'extérieur."

Novès (manager général de Toulouse): "L'essentiel est acquis mais on est globalement insatisfait de l'ensemble de notre production. On s'est mis tout seul dans une situation difficile. Nous avons déjoué ou joué à l'envers. On a manqué de patience, de vitesse et d'un peu de tout. Honnêtement, je n'ai jamais pensé que l'on perdrait ce match car nous n'avons pas pris beaucoup de pénalités. On avait des situations favorables et on sentait que cela pouvait arriver. C'était inconcevable dans ma tête de perdre ce match mais en revanche il est sûr qu'à un moment j'ai douté de notre capacité à prendre le bonus offensif. Il y a eu du laxisme et des excès d'individualisme."

Ouedraogo (capitaine de Montpellier): "On a réussi un match avec beaucoup d'envie, d'énergie et de coeur. C'est ce que l'on recherchait dans ce match. A ce niveau-là, on peut être satisfait. Au regard de nos dernières performances, on se posait la question de savoir comment aborder ce match. Et cette victoire devant Clermont fait beaucoup de bien à la tête. Il faudrait garder cette constance-là en matière d'envie et d'agressivité et s'en servir comme base de travail. Maintenant, il ne faut pas s'enflammer, car on n'a pas réussi un match parfait. Nous avons encore beaucoup de choses à travailler dans notre jeu et dans nos lancements. On a remis les basiques en place, mais on doit encore beaucoup travailler".

 - Rugbyrama@RugbyramaFR
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |