Top 14

Le naufrage du Stade français, Ormaechea frustré

Le Stade français a été corrigé à Montpellier alors que le pilier montois, Ormaechea, évoque l'arbitrage contre son équipe... Les temps forts du week-end.

 
Le naufrage du Stade français, Ormaechea frustré - Rugby - Top 14Icon Sport
 

EN HAUSSE  : 

Toulouse

La réaction toulousaine a eu lieu! Après deux défaites consécutives, à Swansea et Grenoble, le Stade toulousain a renversé la tendance lors de son déplacement pourtant jugé le plus difficile des trois. A Castres, le salut des champions de France en titre est passé par la botte de Lionel Beauxis face à un CO peu inspiré (18-16). Guy Novès s’était appuyé sur un groupe formé de revenants (Poitrenaud, Fritz, Beauxis, Donguy) et de joueurs en manque de temps de jeu (Montès, Nicolas). Le coup a été gagnant, en l’absence de certains internationaux en vacances.

EN BAISSE  : 

Stade français

Quelle déculottée! Décidemment, le Stade français n’y arrive pas à l’extérieur…Humiliés à Montpellier (54-16), les Parisiens rétrogradent à la dixième place du classement. Mais surtout, ils ont vécu un véritable calvaire à Du-Manoir, encaissant pas moins de six essais. Une impression générale qui dérange…Touché par la défaite, le vice-président Richard Pool-Jones admettait dimanche soir avoir reçu "une leçon de rugby".

LE JOUEUR  : 

Gérondeau (Racing-Métro 92)

L’ancien Biterrois a bien grandi! Déjà à son avantage à Castres malgré la large défaite des siens, le flanker arrivé du Pro D2 en début de saison a confirmé son potentiel face à Agen lors la victoire bonifiée des Racingmen (40-6). Auteur d’un doublé et d’une passe décisive à destination de Juan Imhoff, Camille Gérondeau s’installe au sein d’une troisième ligne où la concurrence est pourtant très forte.

L'ESSAI  : 

Buttin (Clermont)

En l’absence du Gallois Lee Byrne, blessé, Jean-Marcellin Buttin a saisi sa chance. Le jeune arrière clermontois a ainsi grandement participé au festival offensif de l’ASMCA face à Bayonne (48-3). Par deux fois, ses accélérations furent géniales. La première pour un superbe essai en solitaire après une feinte de passe et une prise d’intervalle à l’intérieur de Boyet, la seconde pour à nouveau "casser" la ligne de défense bayonnaise avant de servir Malzieu, qui trouvait Stanley pour l’essai.

LA STAT  : 

6

La victoire de Grenoble sur Bordeaux-Bègles (19-9) a creusé un écart encore plus conséquent entre les virtuels qualifiés et leurs poursuivants. En effet, le FCG, sixième, possède désormais six longueurs d’avance sur Biarritz, septième. Un écart qu’il ne sera donc plus possible de combler en un seul week-end…

LA DECLA  : 

Ormachea (Mont-de-Marsan)

"C'est frustrant parce que je pensais sincèrement qu'on allait gagner étant donné le déroulement du match. Nos entames nous coûtent cher. Après leur essai, on court après le score et après on perd. Il y a des décisions qui sont prises par l'arbitre. Il faut les respecter. Mais, je pense que sur la dernière mêlée, il y a faute et il y a pénalité pour nous. L'arbitre voit les choses différemment, il faut l'accepter. Des décisions comme celles-là, ce n'est pas la première fois cette année et ce ne sera pas la dernière. Ces fautes auraient eu lieu à autre moment que dans les dernières minutes, peut-être les aurait-il sifflées."

 - Rugbyrama@RugbyramaFR
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |