Ladhuie - Montpellier - 25 aout 2012 - Icon Sport
 
Article
commentaires
Top 14

Le défi de Montpellier

Le défi de Montpellier

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 06/11/2012 à 16:40 -
Par Rugbyrama - Le 06/11/2012 à 16:40
Les Montpelliérains, qui restent sur cinq succès d'affilée, se déplacent vendredi à Toulouse. L'occasion de prouver que leur effectif s'est étoffé cette saison et de rester sur leur dynamique positive.

C'est forcément un choc du championnat. Montpellier, quatrième du classement, se déplace vendredi sur le terrain du Stade toulousain, champion de France en titre, qui ne devance le MHR que d'une place et de deux points. Un événement. "Le plus passionnant pour un rugbyman est de se confronter aux meilleurs, pour savoir s’il est capable le temps d’un match, de se hisser à leur niveau, note le talonneur héraultais Mickaël Ladhuie dans les colonnes de Midi Olympique. Tel sera le défi de Montpellier vendredi". Lui et ses coéquipiers, après un début de saison mitigé et seulement deux victoires lors des cinq premières journées, restent sur cinq succès d'affilée en Top 14. Montpellier est actuellement l'une des équipes les plus en forme de l'hexagone. Ce déplacement est ainsi l'occasion idéale pour le MHR de savoir où il en est vraiment...

Ladhuie: "La marche est-elle trop haute ? Je n'ai pas la réponse"

C'est bien dans cette optique que les Héraultais se rendront à Toulouse. Ladhuie ne le cache pas: "Nos adversaires font office de référence et sont la bête noire de toutes les équipes du championnat. La marche est-elle trop haute ? Je n’ai pas la réponse à cette question". Vendredi soir, il en aura une idée plus précise. Mais il faut avouer que l'opportunité de créer la sensation est certainement unique. Week-end de doublon oblige. Car si Ouedraogo et Trinh-Duc, dont on connaît l'importance dans les rangs montpelliérains, seront absents, de nombreux Toulousains (Maestri, Picamoles, Nyanga, Clerc, Fritz et Huget) évolueront avec le XV de France contre l'Australie et ne seront pas présents sur la pelouse d'Ernest-Wallon.

Alors certes, l'effectif toulousain est riche et profond, ce qui offre à Guy Novès la possibilité d'aligner une équipe encore très compétitive. Mais cette saison, le MHR s'est aussi renforcé dans certains secteurs et le groupe paraît plus homogène. De là à dire qu'il est en capacité de s'imposer chez le quadruple champion d'Europe... "Je ne vais pas dire que Montpellier va aller gagner à Toulouse… Ce serait un gros manque d’humilité et, surtout, une affirmation insensée, explique Ladhuie. Le groupe se déplace pour se jauger et tenter de décrocher un résultat, afin de poursuivre sur sa lancée".