Lanta - Bayonne - 23 juillet 2012 - AFP
 
Article
commentaires
Top 14

Lanta: "Nous n'en voulons pas à Potgieter"


Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 19/08/2012 à 15:50 -
Par Rugbyrama - Le 19/08/2012 à 15:50
Malgré la maladresse de son buteur, Potgieter, les Bayonnais ont laissé entrevoir un état d'esprit retrouvé contre Clermont samedi. Défaits par des Clermontois toujours aussi efficaces, les Bayonnais, volontaires et déterminés, peuvent nourrir des regrets (6-13).

Les Bayonnais ont donc livré une prestation en demi-teinte comme l'a expliqué Christian Lanta sur le site du club: "Ce soir, c'est la déception qui prédomine mais à moyen terme ce match présage des espoirs". Car l'adversaire qui s'est presenté à Jean-Dauger pour ce premier match de la saison n'était pas le premier venu. Les Auvergnats, forts de leur belle saison dernière, ont assumé leur statut de machines à gagner. Et pourtant les deux équipes se quittaient à la pause sur un score nul (3-3). C'est après l'essai de Buttin (43e) que les Bayonnais ont commencé à déjouer.

Malgré les fautes en mêlée qui ont vu les Jaunards jouer à 14 puis à 13, laissant des espaces en défense, les hommes de Christian Lanta n'ont pas réussi à trouver la faille, faute de puissance et d'inspiration en attaque."Nous disposions des armes suffisantes pour battre Clermont qui est une grande équipe. Seulement, nous n'avons pas été payés de l'investissement. Cela s'est joué à très peu, des petites erreurs techniques et par moments on s'est trompé aussi tactiquement en surjouant dans notre camp. Nous n'allons pas en être fiers mais cela nous donne encore plus de certitudes pour l'avenir". Peut être que la donne aurait pu être différente si Potgieter avait eu plus de réussite au pied, mais Lanta n'a pas voulu rejeter la faute sur lui: "Nous n'en voulons pas à Jacques-Louis, le manque de réussite fait partie de la vie d'un buteur. Nous sommes simplement tombés sur meilleurs que nous".

Lanta: "Encore loin de notre meilleur niveau"

Les Basques pourront néanmoins mettre cette défaite inaugurale sur le compte du rodage, eux qui sont toujours dans la phase de mise en place du jeu inhérente à l'arrivée d'un nouveau staff. Tout le contraire des Clermontois dont la stabilité et les repères auront été un atout sur ce match... Ce qu'explique en substance Christian Lanta: "Les joueurs mettent beaucoup de bonne volonté mais ils ne maitrisent pas encore les repères. On est encore loin de notre meilleur niveau". Le week-end prochain, c'est la réception du Stade français qui se profile pour des Ciel et Blanc qui veulent à tout prix éviter l'écueil de la saison dernière avec un départ catastrophique.

Il faudra donc prendre des points à Jean-Dauger dans une partie qui sera déjà décisive pour eux.Une deuxième défaite d'affilée à domicile serait en effet du plus mauvais goût. Christian Lanta tient néanmoins à tempérer:"Nous n'allons pas nous mettre la pression, il faut avancer avec calme et cohérence. On sait ce qu'on a à travailler. Le groupe est fort, il l'a encore prouvé ce soir. Après l'essai de Clermont, il n'y avait plus qu'une équipe sur le terrain. Malheureusement on ne concrétise pas". Si les Bayonnais vont continuer à travailler cette semaine, il s'agira d'être pret samedi prochain pour vaincre des Parisiens eux aussi en réglage.