Fabrice Landreau - Grenoble Stade français - 20 octobre 2012 - Icon Sport
 
Top 14

Fabrice Landreau: "Tout le monde attend un exploit de Grenoble contre Toulouse"

Landreau: "Tout le monde attend un exploit contre Toulouse"

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 21/12/2012 à 10:08 -
Par Rugbyrama - Le 21/12/2012 à 10:08
Auteur d’un bon début de saison, le manager de Grenoble, Fabrice Landreau, a confié qu’il espère pouvoir offrir un succès probant à son public contre Toulouse.
 

Alors que son équipe reçoit le Stade toulousain samedi en championnat, Fabrice Landreau, le manager de Grenoble a avoué qu’il attendait cette rencontre avec un sentiment d’excitation, mêlé à de l’appréhension. "Cette affiche, qui se jouera au Stade des Alpes, est excitante mais il y a aussi de l'inquiétude. Ce sera une belle rencontre pour laquelle les billets se sont déjà vendus il y a deux mois. Il y a une réelle émulation derrière le FC Grenoble. Tout le monde attend un exploit. Nous espérons offrir un beau cadeau de Noël à nos supporteurs. Nous craignons quand même la qualité du Stade Toulousain qui n'a plus perdu deux fois de suite depuis six ans".

Landreau: "Trois victoires minimum"

Et si les promus grenoblois ont réussi à créer la surprise de la phase aller en pointant pour l’instant à la sixième place, l’ancien talonneur international conserve des ambitions modestes pour le reste de la saison : "Les perspectives à court terme sont d'assurer le maintien le plus vite possible. Il faut atteindre la barre de 45 points. Nous en avons 30. Nous avons donc fait les deux tiers du chemin. Il faut aller chercher ces 15 points qui nous manquent sur les 14 derniers matches, c'est-à-dire trois victoires minimum. C'est tout à fait réalisable. Si nous parvenons à 45 points, peut-être pourrons-nous nous fixer un objectif intermédiaire."

Quant à l’explication de la bonne entame des siens, Fabrice Landreau a sa petite idée : "Elle tient à plusieurs paramètres, et notamment celui du calendrier qui nous a été favorable dans la mesure où nous avons eu la chance d'affronter en début de saison les équipes classées en fin de tableau. A l'inverse, Mont-de-Marsan, un de nos concurrents directs pour le maintien, a joué les six premiers en début de Championnat. Nous avons pu jouer des matches dans nos cordes d'entrée et la victoire lors de la première journée à Bordeaux a bien lancé la saison". Face à Toulouse, double-champion de France en titre, les Isérois ont donc une occasion de faire un pas de plus vers le "maintien", avant de passer à des objectifs plus élevés.

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×