mathieu lorée - agen grenoble - septembre 2012 - Icon Sport
 
Top 14

Lorée: "Bordeaux-Bègles va être revanchard"

Lorée: "Bordeaux-Bègles va être revanchard"

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 28/09/2012 à 10:08 -
Par Rugbyrama - Le 28/09/2012 à 10:08
Le demi de mêlée agenais, Mathieu Lorée, soulagé par la bonne passe actuelle de son club, se projette sur la réception de Bordeaux-Bègles samedi (18h30), primordiale pour la maintien.
 

Agen a gagné sa bataille. Victime d'un calendrier démentiel en début d'exercice, malgré deux réceptions pour débuter la saison, le SUALG s'est parfaitement repris ces deux dernières semaines. Alors qu'ils avaient chuté face à des poids lourds de notre championnat (contre le Racing-Métro 92, Biarritz, à Montpellier et à Toulouse) lors des quatre premières journées, les joueurs du manager Philippe Sella ont su laisser passer l'orage pour mieux se reprendre. Face à des opposants plus à leur portée cette fois-ci (succès sur Grenoble et à Mont-de-Marsan). Mathieu Lorée, sur le site du club girondin, prochain adverse d'Agen, a confirmé: "On a eu un départ compliqué avec des grosses écuries comme adversaires, il a fallu se mettre dans le bain dès ce début de saison, avec des défaites, mais dans un contexte plutôt intéressant. Il y a eu plus de frustration qu'autre chose. Maintenant il y a eu ces deux victoires, mais on est encore réalistes parce que c'était contre les deux promus, sans leurs manquer de respect".

Ce premier bloc de quatre matchs, lointain et douloureux souvenir, est donc oublié. Place maintenant à l'opération maintien, bien enclenchée grâce à ce redressement. Sur le plan comptable, Agen pointe à la onzième place du Top 14 avec dix points, juste devant...l'Union Bordeaux-Bègles, prochaine équipe à se déplacer à Armandie. A domicile, les hommes du duo Blin-Darricarrère ont donc l'occasion de confirmer leur embellie, tout en reléguant un adversaire direct à cinq points. Une rencontre que Mathieu Lorée a avoué redouter: "Ce match sera très compliqué, l'équipe de Bordeaux Bègles va être revancharde après sa défaite contre Montpellier. Ils sont durs devant, jouent bien derrière, donc il va falloir faire un gros travail cette semaine à l’entraînement pour accueillir comme il se doit ces bordelo-béglais".

Gagner en efficacité

Alors avant cet affrontement capital, quel travail justement reste-t-il à réaliser, quels secteurs sont-ils à revoir? Toujours sur le site agenais, l'ancien francilien développe: "Contre Mont-de-Marsan, on a des occasions franches que l'on ne concrétise pas. On peut marquer des essais et on ne les mets pas. Dès à présent et dans nos matchs à venir il va falloir marquer. Il faut donc s'y mettre le plus tôt possible". Celui qui a quitté le Racing-Métro pour le SUALG à l’inter-saison est aussi revenu sur son cas personnel. Il proclame son affection pour son nouvel environnement: "C'est un grand changement, quitter le grand Paris pour une petite ville, mais j'aime beaucoup cet aspect un peu familial où le rugby règne, c'est très sympathique et depuis que je m'y suis installé, je m'y sens très très bien". Concernant le terrain et sa concurrence avec des éléments comme Alexis Bales ou Sylvain Dupuy, il apprécie le fait de trouver peu à peu ses marques: "Personnellement, je joue un peu plus, cela fait plaisir. C'est plus agréable quand on est dans ces conditions là, on n'a pas trop de questions à se poser, on peut jouer librement, c'est beaucoup plus intéressant".

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×