Mailei - Bordeaux Perpignan - 24 aout 2012 - Icon Sport
 
Top 14

Bordeaux-Bègles décolle, Clermont piétine

Bordeaux-Bègles décolle, Clermont piétine

Par Rugbyrama
Dernière mise à jour Le 29/08/2012 à 14:07 -
Par Rugbyrama - Le 29/08/2012 à 14:07
Bordeaux-Bègles s'est fait violence pour signer son premier succès de la saison. Clermont a pour sa part chuter à Montpellier. Barraque s'est montré impeccable au pied pour Biarritz alors que Giteau a réussi un doublé pour Toulon. Retrouvez les temps forts de la deuxième journée.
 

EN HAUSSE

Bordeaux-Bègles

Bordeaux-Bègles s'est rassuré. Les hommes de Raphael Ibanez ont disposé de l'Usap à Chaban-Delmas (26-22). Il faut dire que cette opposition avait déjà des allures de match couperet pour les deux équipes, battues à domicile lors de la première journée, et qui avaient à coeur de lancer leur saison. Et comme souvent quand la tension est au rendez-vous, le match fut âpre, disputé, haché (33 pénalités sifflées). Les 16000 spectateurs bordelais auront donc assisté à un duel de buteurs entre Lopez et Hook ponctué d'un essai de Mailei pour les Girondins. Mais l'essentiel est assuré pour l'UBB qui, avant de se déplacer à Toulon et au Racing, engrange des points capitaux. La saison commence par contre très mal pour Marc Delpoux qui affrontait son ancien club.

EN BAISSE

Clermont

Coup d'arrêt pour Clermont. Les hommes de Vern Cotter terminent donc leur série de deux déplacements en s'inclinant à Montpellier (13-8). Les Auvergnats ont déjoué face à des Montpelliérains qui ont fait montre de beaucoup d'envie. Les Clermontois ont été trop maladroits (0 sur 4 au pied à la pause) pour imiter le RCT et réussir la passe de deux à l'exterieur. C'est pourtant Fofana qui marquait le premier essai du match après un cadrage de Rougerie, qui a montré de bonnes dispositions pour son premier match de la saison. Dans la foulée, Bérard, sur une interception dans les vingt-deux mètres clermontois filait dans l'en-but. Les deux équipes rejoignaient le vestiaire sur un score de 10-5. En deuxième période les Clermontois n'ont pas eu les arguments pour revenir au score et bousculer cette équipe de Montpellier solide en défense. Maigre consolation, une pénalité de James a permis aux Jaunards de repartir de l'Hérault avec le bonus défensif en poche.

LE JOUEUR

Barraque (Biarritz)

Si le staff biarrot était inquiet de l'absence de Yachvili pour deux mois au minimum, il sera sans aucun doute rassuré par la performance majuscule qu'a réussi Jean-Pascal Barraque samedi soir à Armandie (un stade qui lui réussit bien, car il avait effectué sa première rencontre en Top 14 ici même deux ans plus tôt) dans le costume d'ouvreur. Un rôle qu'il a assumé à la perfection: à son crédit, une passe décisive pour Balshaw qui offrait l'essai à Ngwenya, cinq pénalités tentées pour cinq réussies, on ne peut pas faire plus réaliste. Lui qui déclarait dans la semaine que l'absence de Yachvili serait la chance pour lui de montrer ses qualités au pied ne croyait pas si bien dire...

L'ESSAI

Giteau (Toulon)

Matt Giteau a survolé les débats de la ligne de d'attaque toulonnaise encore en réglage. Le centre australien a marqué les deux essais de son équipe. Le second a été inscrit sur une action d'école. Une passe sautée fantastique de vingt mètres de Jonny Wilkinson à l'extérieur pour Martin, qui remit intérieur pour Giteau qui aplatit. Un essai qui offrit à Toulon une précieuse victoire sur le terrain du Racing. A noter dans le même match, le superbe essai de Vakatawa qui tape à suivre au pied pour lui même, prend son vis à vis de vitesse et va marquer.

LA STAT

7

Comme le nombre de points que le Stade français a récolté la saison dernière à l'exterieur. Et l'exercice 2012-2013 commence de la même manière pour les Parisiens qui se sont inclinés à Bayonne (24-11) sans même la maigre consolation du bonus défensif.

LA DECLA

Marc Delpoux (manageur de Perpignan)

"Indiscipline et imprécision. Tant qu'on sera imprécis comme on l'a été aujourd'hui, ce sera compliqué de venir chercher des victoires à l'extérieur. C'est surtout ça qui me gène. En début de seconde mi-temps, quand tu es 15 contre 13, que tu as deux trois occasions, il faut se mettre le ballon dans les mains et il faut marquer quand il faut marquer sinon tu ne peux pas revenir. Trop d'imprécisions en touche, dans le jeu, trop d'en avants, trop de fautes stupides, ça fait un cocktail où tu perds à l'extérieur. Il y a du travail et il faut mettre tout en place. Autant contre Toulon, je n'étais pas excessivement inquiet car ce que je voulais voir, je l'avais vu, l'adversaire nous était certainement supérieur mais on avait trouvé une solution. Aujourd'hui, on n'a pas trouvé du tout ce qu'il fallait. Ce soir, on limite la casse en prenant un point, il faut faire le dos rond, la semaine prochaine on va à Clermont où ça ne sera pas facile non plus. Il faut vite maintenant prendre des points. Les Bordelais méritent de gagner, bravo à eux, ils ont mis plus d'envie et de générosité, ce qui nous a manqués à nous".

LES CHIFFRES CLE

Meilleur marqueur: Giteau (Toulon, 2 essais)
Meilleur réalisateur: Kockott (Castres, 37 points)
Meilleure attaque: Biarritz et Toulouse (60 points)
Meilleure défense: Clermont (19 points)

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×