Wisniewski - Racing - 16 février 2013 - Icon Sport
 
Article
commentaires
Top 14

Jonathan Wisniewski (Racing): "Envie de déplacer le ballon"

Wisniewski: "Envie de déplacer le ballon"

Par Midi Olympique
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 12/03/2013 à 10:43 -
Par Midi Olympique - Le 12/03/2013 à 10:43
Entré en jeu à Montpellier et souvent mis en avant dans la très bonne série que connaît actuellement le Racing-Métro, l’ouvreur Jonathan Wisniewski admet également prendre un plaisir croissant dans le jeu pratiqué par son équipe.

Non seulement vous vous êtes imposés à Montpellier, mais vous l’avez en plus fait avec la manière et deux essais à zéro. La force du Racing depuis plusieurs semaines, est-ce d’oser?

Jonathan WISNIEWSKI: Depuis quelques temps, nous avons envie de déplacer le ballon, de prendre des initiatives, mais aussi de soigner les détails et d’être structurés. Marquer des essais sur des lancements construits, comme cela s’est produit, nous fait énormément plaisir. Et puis, les victoires nous permettent de travailler dans ce plaisir.

Comment expliquez-vous ces progrès affichés?

J.W: Les choses que l’on travaille à la vidéo et à l’entraînement se mettent à marcher: les intervalles s’ouvrent! Après, il ne faut pas non plus s’extasier. C’est une bonne série, à laquelle nous n’aurions pas cru nous même. Mais nous n’avons rien gagné. C’est la récompense de l’investissement de tout un groupe.

Avec le retour canon de Montpellier en fin de match, avez-vous eu peur?

J.W: Bien sûr. Quand on connaît la qualité offensive de Montpellier et leur faculté à marquer des essais… En plus, c’est une équipe qui ne nous a jamais trop réussi. L’équipe a néanmoins su faire preuve de caractère, de solidarité, pour tenir presque quarante minutes sans toucher le ballon.

 
 

commentaires


  • Utilisateur60000001218315115/03/2013 10:51

    @jean pierre 43, désolé, ce n'est pas exact. Il a bien été sélectionné une fois, à l'automne 2011, mais blessé, il n'a jamais joué sous Lièvremont... Par contre, Nick Mallet lui avait proposé de jouer pour la Squadra Azurra pour la Coup du Monde... sur le strict plan de sa carrière internationale, il aurait sans doute dû accepté... Quoiqu'il en soit, jusqu'à présent, il n'y a qu'avec lui que le RM92 fonctionne vraiment. Il a quand même appris auprès des meilleurs 10: Mertens, Mannix, Hernandez, et la concurrence avec Sexton ne pourra que le faire progresser.

  • ST7deniers13/03/2013 18:53

    on l'a déjà vu en équipe de France sous lievremont et il n'a jamais cassé les vitres....

  • guizoXV13/03/2013 16:15

    Ce serait drôle l'année prochaine de voir un France-Irlande avec Wisniewski et Sexton en 10 titulaire de chaque cotés!!