McAlister - Toulouse - 1 novembre 2012 - Icon Sport
 
Article
commentaires
Top 14

Indispensable McAlister (Toulouse)

Indispensable McAlister

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 31/12/2012 à 09:26 -
Par Rugbyrama - Le 31/12/2012 à 09:26
Rugbyrama poursuit ses bilans de l’année civile 2012 et vous propose un zoom sur celui qui porte le jeu du Stade toulousain sur ses larges épaules: le All-Black Luke McAlister.
 

Depuis l’arrivée de Luke McAlister dans la ville rose, le Stade toulousain a disputé 54 matchs. 41 avec son ouvreur néo-zélandais sur le terrain, pour seulement six défaites. Encore plus fort: cette saison, Toulouse a remporté douze rencontres sur les treize qu’a disputé McAlister. Sans ce dernier, les champions de France en titre n’ont gagné qu’à Castres, dimanche, pour quatre défaites en cinq parties jouées. Ces chiffres parlent pour lui…La "McAlister dépendance" est bien réelle, quoiqu’en dise l’encadrement haut-garonnais. Le printemps dernier avait validé une première saison sur les bords de la Garonne exceptionnelle pour celui qui a fait de Lionel Beauxis une doublure de luxe. Un 100% au pied sur l’ensemble des phases finales (6/6 en demi-finale face à Castres, 6/6 en finale contre Toulon) qui avait offert le deuxième titre en deux ans à Toulouse dans ces derniers week-ends du championnat 2011-2012 sans essai.

Le maître du jeu toulousain

Le plus remarquable est que la nouvelle coqueluche du public Rouge et Noir n’en est pas resté là. Plutôt que de se reposer sur ses lauriers, le Néo-Zélandais est reparti sur les même bases dès le mois d’août dernier. Ultra influent sur les lancements de jeu toulousains, il apparaît indispensable au bon contenu des prestations haut-garonnaises. Ses appuis très toniques, sa vista, ses coups de pied par-dessus les défenses, la longueur de sa patte droite et son sang-froid face aux perches ont, et ce n’est pas une surprise, beaucoup manqué au groupe de Guy Novès lors des deux défaites toulousaines à Swansea et à Grenoble. Le retour de blessure de McAlister, programmé pour le déplacement à Mont-de-Marsan le week-end prochain ou pour la réception de Trévise en H Cup le dimanche suivant, fera plus d’un soulagé dans les rangs des doubles champions de France en titre.