Wesley Fofana - clermont montpellier - 25 aout 2012 - Icon Sport
 
Top 14

Fofana: "Il reste encore du travail à Clermont"

Fofana: "Il reste encore du travail à Clermont"

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 02/09/2012 à 18:34 -
Par Rugbyrama - Le 02/09/2012 à 18:34
Avec cinq points pris contre Perpignan et une troisième place au classement, Clermont s’est rassuré. Heureux du résultat comptable de son équipe, le centre international Wesley Fofana sait aussi que la défense reste en chantier.
 

Quel sentiment domine après ce match un peu fou?

Wesley FOFANA: On est déjà content d’avoir gagné, en mettant pas mal de points. Cela n’arrive pas si souvent et on peut être satisfait de ce côté-là. Il y a eu beaucoup de jeu, on a beaucoup couru, avec beaucoup d’intensité. On ramène le point de bonus que l’on chassait. C’est positif. Mais on sait aussi qu’il reste pas mal de choses à régler.

Comment avez-vous géré cet épisode de la règle de carence, avec le passage en supériorité numérique et l’arrivée des mêlées simulées?

W.F: On a essayé de ne pas s’affoler. Mais aussitôt qu’on se retrouve à 15 contre 14, on retombe trop vite dans nos travers. On a essayé de se remobiliser et on y est parvenu. C’est une satisfaction. Mais comme je le disais, il nous reste encore beaucoup de travail.

Défensivement notamment?

W.F: Oui, défensivement, il y a du boulot. Mais c’est assez logique. Des joueurs sont arrivés cette année à des postes clés (les trois recrues, Benson Stanley, Damien Chouly et Napolioni Nalaga étaient titulaires samedi, N.D.L.R.). Il y des réglages. Mais je suis confiant. Cela devrait aller assez vite.

Malgré tout, sur ce genre de rencontres débridées et laissant beaucoup d’espaces, vous avez du prendre du plaisir...

W.F: Bien sûr qu’il y a du plaisir. Mais le but est de ne pas tomber dans le n’importe quoi, de ne pas jouer de partout et continuer à mettre notre jeu en place. C’est la difficulté et c’est un bonne exercice pour la suite.

On vous a vu subir un choc assez violent à la fin du match. Tout va bien?

W.F: (sourire) Oui, je prends un grand costaud (Vahaamahina, N.D.L.R.) lancé dans la tête. Sur le coup, cela m’a bien secoué.

Vous avez subi un KO?

W.F: Non, simplement une petite extinction (rires).

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×