Guirado - Toulouse Perpignan - 15 février 2013 - Icon Sport
 
Top 14

Guirado : "L'objectif reste le même"

Guirado: "L'objectif reste le même"

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 18/02/2013 à 10:01 -
Par Rugbyrama - Le 18/02/2013 à 10:01

Victorieux à Toulouse vendredi soir, Perpignan a engrangé sa première victoire à l'extérieur de la saison. Surtout, comme le souligne le talonneur Guilhem Guirado, l'Usap peut continuer à nourrir l'ambition de finir dans les six premiers... 

 

Vous avez enfin enregistré un premier succès à l'extérieur. Quel est votre sentiment ?

Guilhem GUIRADO: On avait loupé beaucoup d'occasions, encore à Bayonne la semaine précédente. Là, on a fait un match très moyen dans l'ensemble mais on a réussi à gagner d'un point. On est parvenu à rester collés au niveau du score, toujours à six points de moyenne et puis, même en étant trop indisciplinés, on l'emporte sur le fil. Pour une fois, nous avons été sereins et attentionnés jusqu'au bout et nous n'avons pas craqué. L'état d'esprit a été présent. Cette victoire va faire beaucoup de bien.

Vous conforte-t-elle dans votre ambition d'entrer dans les six premiers ?

G.G.: L'objectif reste le même. Il a toujours été de finir dans les six premiers et de se qualifier pour la prochaine Coupe d'Europe. Engranger quatre points au classement est très positif car on n'est pas distancé par le peloton de tête. Mais il faut désormais demeurer concentrés et confirmer ce succès contre le Stade français dès le week-end prochain.

Avez-vous le sentiment que votre équipe a gagné en efficacité ces derniers temps ?

G.G.: Il faut voir que les conditions pour jouer au rugby n'étaient pas les mêmes que lors de certains déplacements. Il faisait beau et quand on prône un jeu de mouvement et d'initiative, c'est mieux. Parfois, on a été obligé de réduire nos ambitions sur le terrain. Mais nous devons continuer à travailler, rester humbles. Tout le monde est content après cette victoire mais c'est en continuant sur notre lancée qu'on pourra envisager une place dans les six. On ne peut plus se contenter de gérer. 

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

Votre dose de sport quotidienne livrée tous les matins dans votre boîte mail

 
0 commentaire
Ajoutez le vôtre !
0 commentaire
Ajoutez le vôtre !
 
×