Top 14

Grenoble: L’évolution plutôt que la révolution...

Le puzzle de Marc Chérèque prend forme. De retour dans l'élite sept ans après l'avoir quittée, le FC Grenoble reprend le flambeau du rugby en Rhône-Alpes. Somme toute assez logique pour un club qui, selon les mots de son président, n’a "pas vocation à évoluer en ProD2".

 
Grenoble prone l’évolution - Rugby - Top 14Icon Sport
 

Plus gros budget du championnat de Pro D2, la saison dernière, le FC Grenoble n’a pas failli. Une montée qui ne doit cependant pas sonner comme un aboutissement. En amont, le club s’est préparé, structuré, en vue de cette remontée en Top14. "Notre club est plus que centenaire et a passé l'essentiel de son histoire en élite. Il y a la place pour plusieurs clubs de haut niveau dans la région, qui est assez forte économiquement" assure le président Chérèque, qui a pu compter sur l’engouement retrouvé des partenaires financiers à la suite de la première place de l’an passé en ProD2 (augmentation du budget de 10 à 15 millions d’euros).

Pas question, pour autant, de brûler les étapes: "Nous avons bien développé les infrastructures à Lesdiguières, où nous disposons de l'unité de lieux administratifs et sportifs. Il vaut mieux remplir Lesdiguières que d'évoluer dans un Stade des Alpes à moitié vide et nous jouerons donc sur les deux tableaux", précise Marc Chérèque. Le club s’exportera néanmoins à quatre reprises dans le flambant neuf Stade des Alpes (20000 places) pour y jouer le Racing-Métro, Toulon, Clermont et le Stade toulousain.

Stabilité et continuité comme mots d’ordre

Côté sportif, l'ossature de l'équipe championne de Pro D2 et toujours dirigée par Fabrice Landreau a été conservée."Nous avons cherché à capitaliser les acquis de la dynamique née des deux dernières saisons. Nous avons gardé vingt-neuf joueurs. Quatorze garçons expérimentés en élite sont venus nous renforcer", note Marc Chérèque. Et parmi les renforts, le troisième ligne sud-africain Shaun Sowerby, l'ouvreur Nicolas Laharrague et le numéro 8 Florian Faure. En accédant au Top 14, le FCG va découvrir un autre rythme, une autre intensité et s’y prépare activement.

A son tour, unique représentant de la région Rhône-Alpes dans le Top 14, après Bourgoin puis Lyon, Grenoble doit éviter l’écueil du Lou, relégué un an après sa montée la saison dernière, en ayant totalement chamboulé l‘effectif champion du Pro D2. Pour cela, Fabrice Landreau pourra compter sur les hommes forts de la remontée du FCG à savoir le capitaine et deuxième ligne Andrew Farley, le meilleur buteur du club Clément Darbo et l’ailier aux dix essais l’an dernier, Lucas Dupont.

 - Rugbyrama@RugbyramaFR
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |