Vincent Campo - grenoble racing - 03 août 2012 - Icon Sport
 
Top 14

Grenoble: Répétition générale à Lyon

Grenoble: Répétition générale à Lyon

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 08/08/2012 à 15:43 -
Par Rugbyrama - Le 08/08/2012 à 15:43
Grenoble, qui va retrouver l’élite cette saison, jouera son troisième match de préparation ce jeudi 9 août contre Lyon (à Chambéry). Un dernier galop d'essai pour le promu avant d’affronter Bordeaux-Bègles en ouverture du Top14  le 18 août prochain en Gironde. 
 

Les Isérois ne se trompent pas d’objectif. A l'image de l'ailier Matthieu Nicolas, transfuge de Castres à l'intersaison, qui estime que ce genre de match a une saveur particulière mais ne veut pas occulter le plus important: "C'est un derby et il est clair que cela rajoute toujours un brin de motivation. Mais on n’oublie pas l’essentiel, à savoir peaufiner les derniers réglages, se rassurer sur les lancements et trouver un bon lien entre les avant et les trois-quarts. On veut se rassurer, gagner en sérénité avant le déplacement à Bordeaux pour notre premier match de championnat". L’UBB sera le premier adversaire des Grenoblois, mais aussi un exemple à suivre pour cette équipe qui a survolé le Pro D2 la saison dernière: "Notre but sera de produire du jeu. C’est la seule solution si nous voulons exister, nous devons essayer de garder le ballon et surtout ne pas jouer petit bras, restons ambitieux. A l’image de ce qu’ont réussi à faire les Bordelais la saison dernière".  

Ne pas troubler l'équilibre

Dans ce but, le club entier tire dans le même sens afin de stabiliser Grenoble dans l’élite hexagonale. Venu chercher du temps de jeu et une équipe ambitieuse, Matthieu Nicolas ne s’y est pas trompé: "Je suis agréablement surpris par le niveau de ce groupe, il y a énormément de qualités. Je comprend mieux leur belle saison de l’an passé. Et d’un point de vue humain, cela a été un plaisir que de découvrir un groupe soudé qui vit très bien ensemble. Et dans ces cas-là, c’est toujours beaucoup plus facile de s’intégrer et d'assimiler le projet de jeu pour une recrue". Le FCG a beaucoup recruté, pour se mettre au niveau du championnat le plus relevé au monde. Pas moins de quatorze nouveaux viennent garnir les rangs grenoblois, dont l’ancien troisième ligne toulousain Shaun Sowerby et le transfuge de l’Usap, l’ouvreur Nicolas Laharrague. Il ne sera pas question pour autant de chambouler l’équilibre de la saison dernière: "Je pense que ce serait une erreur d’intégrer trop vite beaucoup de nouveaux joueurs en même temps", tempère l’entraineur des arrières du club, Franck Corrihons. Les Grenoblois auront donc quelques certitudes sur ce début de championnat. Et Nicolas Mathieu de conclure: "Nous allons être épargnés par le Tournoi des six nations, ce qui ne sera pas le cas de tous. Nous allons donc essayer de bien démarrer et grapiller rapidement des points, histoire d’être en confiance".

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×