Leo - perpignan montpellier - 10 août 2012 - Midi Olympique
 
Article
commentaires
Top 14

Gare à Perpignan !

Gare à Perpignan !

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 12/08/2012 à 11:08 -
Par Rugbyrama - Le 12/08/2012 à 11:08
Auteurs d'un match plein face à Montpellier (26-7), les Catalans rêvent de renouer avec leur glorieux – et récent – passé. Rendez-vous est pris contre Toulon, pour l'ouverture du Top 14.
 

Auteurs, dans le sillage d'un Hook de très haut niveau, de quatre essais contre Montpellier (par Battle, Taofifenua, Sid et Guitoune), les Catalans ont marqué les esprits ce vendredi. Parce que la manière a été au rendez-vous, et qu'au-delà de leur solidité défensive, c'est par leurs attitudes que les Catalans ont régalé leur public face au MHR. Les Guitoune, Terrain, Skrokosch ou Charteris, sans oublier Piukala, Mafi, Narraway, Leo ou Castex ont d'ores et déjà montré leur appétit et leur volonté de réussir sous leurs nouvelles couleurs. "Les recrues sont des satisfactions, à 100%, et se sont déjà très bien acclimatées, se réjouissait l'entraîneur Marc Delpoux. L'autre point positif, c'est le niveau des «anciens», qui sont des leaders et aident les nouveaux à s'intégrer". Romain Terrain, l'ex-talonneur biarrot à l'impressionnant rayon d'activité, confirmait. "Ca y est, je suis catalan... Nous sommes bien intégrés, avons fourni des efforts sévères, et les anciens ont tout fait pour nous mettre dans les meilleures conditions. L'Usap entame un nouveau cycle, avec un nouveau staff, un nouveau projet de jeu. Cela commence à se mettre en place".

Du gaz, de l'envie, de l'organisation

En effet, ce quatrième match amical disputé par les Catalans, pour trois victoires et une défaite à la dernière minute contre Toulouse, fut aux yeux de Marc Delpoux le plus abouti. "Du moins sur la longueur d'une partie... C'est un peu normal, du fait que nous sommes restés en configuration Top 14 pendant une longue période. Hormis celui d'Armand Battle à la demi-heure de jeu, aucun remplacement n'était prévu. Nous avons appris à nous connaître et, je l'espère, appris aussi une certaine philosophie de jeu. Il y a eu du gaz, des cannes, de l'envie, de l'organisation..."
L'ailier Farid Sid, auteur d'un superbe essai après une course de cinquante mètres, ne disait pas le contraire. "Ce qui m'a vraiment plu, c'est que tout le monde s'imprègne petit à petit du projet de jeu. Tout ne va pas toujours marcher aussi bien.... Cela reste un match de début de saison. La vérité, c’est la semaine prochaine. Mais si nous nous présentons avec la même attention, la même implication, avec un zeste d'agressivité supplémentaire, nous pourrons faire de belles choses". Même si les Toulonnais, impressionnants pendant leurs matchs aoûtiens, présenteront une toute autre opposition que ce MHR en mode "amical", privé en outre de Gorgodze et de ses Argentins. "Le RCT va nous agresser davantage que ce Montpellier-là, c'est certain, assurait Delpoux. Mais nous aurons également des atouts à faire valoir".

Avec Taumalolo contre Toulon

A commencer par Sona Taumalolo, le tout frais vainqueur du Super 15 présenté au public à la mi-temps, qui s'est attiré les vivats de la foule en jurant "ne pas être venu pour marquer des essais mais pour pousser en mêlée". Mais également Henry Tuilagi, absent contre Montpellier pour cause de maladie, et Guilhem Guirado, dont la suspension vient de prendre fin. Même Florian Cazenave, touché au genou peu après la mi-temps, devrait être de la partie. "Il n'a reçu qu'un coup, qui doit lui servir de leçon, souriait Delpoux. Les contacts ne sont pas faits pour les demis de mêlée, surtout si l'on a trois joueurs de 125 kg à disposition". L'un d'eux, Romain Taofifenua, manquera d'ailleurs à l'appel contre Toulon, victime d'une fracture d'un doigt nécessitant une opération. Seule ombre au tableau d'un début d'une phase de pré-saison parfaitement réussie. Et qui attend confirmation...