Défense Castres - Finale du Top 14 contre Toulon 2013 - Icon Sport
 
Article
commentaires
Top 14

Finale Top 14 2013 - RCT-CO (14-19, analyse statistique) - Castres: Une défense héroïque

Castres: Une défense héroïque

Par Rugbyrama
Dernière mise à jour Le 02/06/2013 à 09:52 -
Par Rugbyrama - Le 02/06/2013 à 09:52
Collectivement, Castres a excellé. Le CO a notamment remporté la bataille des rucks et a fait preuve d’un engagement et d’une solidarité somptueux en défense.

Castres a pris Toulon à son propre piège. Devant la puissance individuelle des Varois, les coéquipiers d’Antonie Claassen se sont concentrés sur les tâches défensives. Avec brio. Se servant ainsi de ce qu’avait réussi le RCT en finale de la Coupe d’Europe contre Clermont ou en demi-finale de Top 14 face à Toulouse. Largement dominé dans la possession dans le premier acte (62%-38%), le CO a fait preuve d’un abattage incroyable en sortant les barbelés. Et préservant sa ligne durant 80 minutes. L’essai de Delon Armitage après la sirène reste anecdotique, la victoire étant déjà assurée.

Tales: "Une super défense"

Dans les rucks, les Tarnais ont remporté la guerre au fil des minutes. Indéniablement. Capo Ortega et Samson se sont occupés du poison Botha. Kockott ou Diarra ont également récupéré plusieurs munitions dans le jeu au sol. Par ailleurs, le rideau défensif castrais a été très agressif, et n’a que rarement été pris à défaut malgré les charges dévastatrices de Bastareaud. Tales, Diarra, ou Cabannes ont découpé du Toulonnais à tout-va et ses derniers n’ont jamais trouvé la faille. "On n'a rien lâché", s’est félicité le deuxième ligne, Christophe Samson. "On a eu une super défense", appuyait l’ouvreur castrais, Rémi Tales.

Tillous-Borde: "Ils ont un beau jeu au sol"

"Tout le monde pensait que c'était David contre Goliath", ajoutait le demi de mêlée, Rory Kockott. Mais voilà, David s’est montré impérial. La solidarité tarnaise a constitué le socle de cette victoire en finale du Top 14. "On savait que si on ne jouait pas collectivement, ce serait compliqué car ils grattent bien les ballons, ils ont un beau jeu au sol. On a été défaillant dans ce secteur", avouait, lucide, le demi de mêlée de Toulon, Sébastien Tillous-Borde. Face aux stars toulonnaises, Castres a prouvé qu’il avait un collectif taillé pour rivaliser. Et son succès n’a rien d’un hold-up.

 
 

commentaires


  • chalabre1102/06/2013 13:08

    @Florian Das Neves

  • vicomté02/06/2013 11:21

    l'article est restrictif quand même parce que même si effectivement c'est grâce à une super défense notamment sur les rucks, que Castres a pu tourner devant à la MT, et sûrement prendre un avantage psychologique, la plus belle action de la 1ère MT (celle qui amène indirectement la 1ère pénalité pour le CO) est à leur avantage et en 2de MT le CO a proposé du beau jeu avec la possession. Stratégiquement je pense qu'il ne fallait pas avoir l'initiative en 1ère MT contre Toulon (cf. Clermont à Dublin). En attaque le RCT a manqué d'imagination (cf.Basta) et s'y est usé. A noter quand même le très mauvais jeu au pied du CO en 1ère MT (3 pénaltouches non trouvées) qui a offert de multiples ballons de relance au RCT, qui a dû joué un peu contre nature.

  • ketamine.02/06/2013 10:16

    Tiens pas de propos insultant, pas de piques, il s'est passé quelque chose hier soir ?