Florian Faure - grenoble perpignan - 6 octobre 2012 - AFP
 
Article
commentaires
Top 14

Grenoble, l'aventure continue

Grenoble, l'aventure continue

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 06/10/2012 à 21:17 -
Par Rugbyrama - Le 06/10/2012 à 21:17
Le promu grenoblois n'en finit plus de surprendre de semaine en semaine. Ce samedi, les Isérois ont battu les Perpignanais (28-23).

Soixante-dix-huitième minute: pour la première fois de la saison, Perpignan n'allait pas encaisser le moindre essai à l'extérieur. Et profiter de cette performance défensive pour signer un premier succès en déplacement. C'était sans compter sur des Grenoblois, toujours aussi surprenants. Les promus, invaincus sur leur pelouse depuis le 18 mai 2011, s'arrachaient pour signer un superbe essai de 80 mètres à deux minutes du terme de la rencontre grâce à Butonidualevu, et ainsi enchaîner une dix-neuvième victoire consécutive à la maison. L'Usap, qui s'était surtout concentrée à ne pas concéder la pénalité fatale, ne pouvait que constater les dégâts.

Les mines dépitées des Catalans contrastaient avec la joie de tout le stade Lesdiguières au coup de sifflet final. Alors qu'il avait globalement dominé la rencontre, le FCG était passé près de la correctionnelle. La faute à une équipe perpignanaise mieux disposée après la pause, au point de virer en tête à l'heure de jeu grâce à... une action à huit points. Pendant que Hook inscrivait l'essai du réveil pour l'Usap, Beukes plaquait Planté sans ballon et écopait d'un carton jaune. Si l'ouvreur gallois ratait la transformation, il se voyait offrir donc une pénalité au milieu du terrain en guise de renvoi pour donner l'avantage aux siens (18-20).

Grenoble plus fort devant

Un épisode qui restera finalement anecdotique alors qu'il aurait pu coûter bien plus cher. Certes, Grenoble avait pu s'appuyer sur l'excellente prestation de Courrent dans ses tentatives de but, sur des lignes arrières dynamiques et disponibles, et surtout sur des avants bien plus percutants et décisifs que du côté catalan. Mais en face, l'Usap avait tout de même tenu le choc grâce à la botte de Hook, restant notamment au contact à la mi-temps (12-9). Toujours aussi joueurs, les hommes de Marc Delpoux se seront au final montrés trop intermittents et auront manqué de fluidité et d'impact physique pour faire tomber une équipe bien en place.

Rarement payés de leurs intentions en déplacement, les Catalans ramènent tout de même un point d'Isère. Mais alors qu'ils avaient l'opportunité de se replacer pour les barrages, les voilà bloqués dans la deuxième partie du classement. Tout l'inverse de Grenoble, pour qui la belle aventure se poursuit. Les promus pointent à la quatrième place, en attendant une série de cinq réceptions lors des sept prochaines journées.