Fabien Gengenbacher - Grenoble bordeaux-Bègles - 30 décembre 2012 - Icon Sport
 
Top 14

FCG-Bordeaux-Bègles (19-9): Grenoble toujours aussi sérieux

Grenoble toujours aussi sérieux

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 30/12/2012 à 22:31 -
Par Rugbyrama - Le 30/12/2012 à 22:31
Bonne surprise du début de saison, les Grenoblois l'ont emporté face aux Bordelo-Béglais grâce à un match bien mené (19-9).
 

Les Bordelais arrivaient au stade Lesdiguières avec l’envie de victoire, eux qui s’étaient inclinés d'un point lors de la première journée de ce Top 14 2012/2013. Mais ce sont les Isérois qui s’imposent et qui confirment leur bonne forme.

Avec le vent dans le dos, ce sont les Bordelais qui se montraient plus incisifs et agressifs en ce début de rencontre. Malheureusement pour eux, les hommes de Raphael Ibanez ne concrétisaient pas leur domination, notamment à cause d’un buteur, Camille Lopez en l’occurence, très loin d’être décisif dans ses tentatives de tirs au but. Le jeune ouvreur ne passait en effet qu’une pénalité (à la 20e). Au contraire, les Isérois, pas au mieux lors de ce premier acte, parvenaient à scorer lors de leurs rares incursions dans le camp girondin. Et pouvaient, eux, compter sur un Valentin Courrent en réussite, auteur d’un 100% avec deux coups de pied réussis (14e et 25e). Les hommes de Fabrice Landreau n’allaient en revanche pas profiter du carton jaune infligé à Blair Connor à quelques minutes de la mi-temps pour aggraver le score.

Sanchez rate le bonus défensif

Si la première mi-temps voyait un score étriqué (6-3), le second acte allait être différent. L’ouvreur, Camille Lopez, allait d’abord ramener les siens à égalité avec une pénalité (52e). C’est alors que les Isérois allaient accélerer et passaient un 10-0 en sept minutes, tout d’abord par un tir au bur de Valentin Courrent puis ensuite grâce à un essai de Fabien Gengenbacher. Le premier écart du match était fait (16-6). Et les Bordelais n’empochaient plus à ce moment là le point de bonus défensif. Un point de bonus que l’UBB allait vite récupérer, par l’intermédiaire d’une pénalité de Camille Lopez (58e, 16-9). Le match allait alors s’enflammer, chacune des deux équipes envoyant du jeu, parfois relançant même de leurs propres 22 mètres. Mais trop d’imprécision en attaque et des défenses efficaces, les empêchaient de concrétiser leurs temps forts. La décision allait donc se faire avec les buteurs. Valentin Courrent réussissait un nouveau tir au but à la 74e, enlevant de nouveau le point de bonus défensif aux hommes de Raphael Ibanez. Vient alors cette 80e minute. Alors que la victoire de Grenoble est actée, les Bordelais ont encore les moyens de repartir avec un point d’Isère. Mais l’ouvreur argentin rate la pénalité, pourtant dans les 22m grenoblois. Le score se scellait donc sur 19 à 9.

Grenoble poursuit sa série d’invincibilité à domicile et confirme après sa victoire contre le Stade toulousain. De son côté, l’UBB pourra regretter son manque de réalisme en première mi-temps et aussi cette dernière pénalité manquée par Nicolas Sanchez.

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×