Vincent Etcheto - Bordeaux begles bayonne - 2012 - Midi Olympique
 
Article
commentaires
Top 14

Etcheto: "Ne pas être les premiers à perdre à Mont-de-Marsan"

Etcheto: "Ne pas être les premiers à perdre à Mont-de-Marsan"

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 24/10/2012 à 19:16 -
Par Rugbyrama - Le 24/10/2012 à 19:16
L'Union Bordeaux-Bègles se rend samedi à Mont-de-Marsan qui n'a toujours pas gagné un match en Top 14. Les Girondins, avant-derniers, espèrent ne pas être les premiers à tomber dans les Landes.

Ce match de l'UBB à Mont-de-Marsan sera-t-il capital ?

Vincent ETCHETO: Oui, ils le sont tous et comme on a du mal à gagner deux matches à la suite, c'est notre lot habituel de jouer des matches capitaux. Mais, c'est vrai, je vous l'accorde, ce sera un rendez-vous particulier entre le dernier et l'avant-dernier ; le treizième et le quatorzième budget ; une équipe de Mont-de-Marsan qui a subi des injustices et de la malchance et une équipe comme nous qui a fait preuve de quelques maladresses.

Ce sera un moment crucial de la saison de l'UBB, non ?

V.E: Oui, ce sera un tournant. Si nous gagnons là bas, on mettrait nos adversaires hors course et on se rapprocherait du ventre-mou. Si nous sommes les premiers à perdre face au Stade montois, ce ne sera pas bon pour le moral. Mais nous sommes conscients que les équipes qui sont allées gagner là-bas, ont souffert comme Toulon et Clermont. Agen s'y est imposé, mais sans faire un match grandiose. 

Quelles seront les clés de ce match ?

V.E: Essayer pour nous de faire preuve de la même qualité que contre Agen et contre Toulouse en essayant de prendre le score rapidement et de savoir rester devant. Après, il faudra tenir compte de la météo. Elle est plutôt pessimiste, si ça se confirme ça voudra dire qu'il y aura beaucoup de combat. Cette équipe de Mont-de-Marsan est très forte pour mettre du désordre dans le jeu adverse, elle essaiera d'obtenir des turnovers et elle a les joueurs qui savent exploiter ce genre de situations, en pratiquant un bon rugby d'ailleurs. Le rugby moderne est fait de ces turnovers décisifs.

Retrouvez ce vendredi un portrait de Vincent Etcheto dans Midi Olympique.