Top 14

Demi-finales Top 14 2013, ASMCA-CO, Benson Stanley: "On apprend plus vite dans la défaite"

Témoin malheureux de la finale de H Cup qu’il a suivi depuis les tribunes, le centre clermontois, Benson Stanley, croit en la force de caractère de son équipe, qui saura rebondir ce samedi en demi-finale face à Castres.

 
Stanley: "On apprend plus vite dans la défaite" - Rugby - Top 14Icon Sport
 

Comment sentez-vous l’équipe ?

Benson STANLEY: L’équipe a été très déçue. Ce fut un énorme match, une terrible défaite. Mais nous avons une chance de nous rattraper et de sortir la tête du seau ce week-end. Ce sera encore un match très disputé, mais c’est une chance supplémentaire de remporter un titre cette année. Il ne faut pas la laisser filer.

Quel regard portez-vous sur la finale perdue ?

B. S.: Quand on regarde les statistiques, on se dit que ce n’est pas possible. Mais les chiffres ne montrent pas une qualité : l’efficacité. Et ce fut celle de Toulon. Ils ont su garder leur sang froid. Cela aussi n’apparaît pas dans les statistiques. Et pourtant... Mais je pense que nous n’avons pas été suffisamment impitoyables. Nous n’avons pas converti nos temps forts en points. A chaque fois que les Varois sont venus dans notre camp, ils ont marqué. C’est frustrant, mais c’est comme ça. Il faut passer à autre chose.

Avez-vous effectué beaucoup d’analyse vidéo ?

B. S.: Oui, mais cela ne change pas par rapport à d’habitude. Nous nous sommes beaucoup entraînés aussi, nous avons travaillé dur, comme d’habitude. Mais la clé est ailleurs : mentalement, nous devons retrouver de la fraîcheur. Physiquement, ça va. Les joueurs vont bien. Le plus dur, c’est dans la tête. Mais je pense que le groupe y arrive très bien, à en juger par la qualité de nos entraînements.

Allez-vous changer quelque chose ou vous tenir à faire ce que vous savez faire ?

B. S.: Je pense qu’il est trop tard dans la saison pour changer quoi que ce soit. Nous allons faire ce que nous savons faire, mais le faire mieux. En faisant cela, nous nous donnerons une chance de relever la tête. Vous savez, on apprend toujours davantage dans la défaite. Cette fois-ci, il faudra juste apprendre vite !

Etiez-vous déçu de ne pas jouer cette finale ?

B. S.: Bien sûr ! C’est toujours dur vous savez... mais quand on voit la qualité des joueurs qui évoluent ici : Fofana, Rougerie, King... c’est une réalité. Mais je suis là pour l’équipe. Et on veut gagner le Top 14.

 - Midi Olympique@RugbyramaFR
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |