Michalak Wilkinson - Toulon - Mai 2013 - Icon Sport
 
Article
commentaires
Top 14

Demi-finale Top 14 2013 - RCT-Stade toulousain - Toulon peut-il le faire ?

Toulon peut-il le faire ?

Par Midi Olympique
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 24/05/2013 à 17:38 -
Par Midi Olympique - Le 24/05/2013 à 17:38
Quelques heures avant d’affronter Toulouse, double champion en titre en demi-finale du championnat, Bernard Laporte, Jonny Wilkinson et Alexis Palisson ont livré leurs impressions en conférence de presse. Les Toulonnais ont ici l’occasion de réussir un exploit encore jamais réalisé, gagner et la H Cup et le Top 14. Mais en auront-ils les ressources ?

Réaliser le doublé Coupe d'Europe- Top 14 ? Certainement le pari rugbystique le plus dur à réaliser avec celui de remporter la Coupe du monde. Beaucoup d’équipes s’y sont cassées les dents comme le Stade français en 2005, Biarritz en 2006 ou Toulouse en 2008. Pour réaliser ce pari insensé, il faut compter plusieurs balles dans son revolver. D’abord, jouer sur deux tableaux nécessite un effectif très riche et de qualité. Ensuite, il faut des joueurs ultra-compétiteurs. Et enfin, il faut une condition physique remarquable pour être capable d’enchainer des matchs de plus haut niveau, théâtre d’efforts physiques au-dessus de la moyenne, sur une fin de saison déjà très longue, notamment pour les internationaux.

L’effectif

On en présente plus l’effectif pléthorique du RCT. A force de temps et d’argent, Mourad Boudjellal a su en l’espace de cinq années amener le club de la Pro D2 sur le toit de l’Europe. Pour cela, le président varois a investi des sommes d’argent conséquentes pour attirer des joueurs de stature internationale sur la rade. Ainsi, jouent désormais sous les couleurs rouges et noires, les Wilkinson, Giteau, Botha, Roussow, Hayman, Michalak… Ainsi pour cette demie, Bernard Laporte a choisi de sortir du groupe Joe Van Niekerk, 50 sélections avec l’Afrique du Sud, au profit de Rocky Elsom, 75 capes avec l’Australie. Bernard Laporte s’explique: 'Il y a juste Joe Van Niekerk qui avait une petite entorse de la cheville mais il aurait pu être opérationnel. Mais comme on a la chance d’avoir Rocky Elsom qui nous a rejoint, c’est ce dernier qui intégrera le banc des remplaçants".

La fraîcheur mentale

Les joueurs toulonnais seront-ils capables, une semaine après avoir été sacrés champions d’Europe, de remettre les compteurs à zéro et de se replonger pleinement dans une nouvelle compétition à la recherche d’un nouveau titre ? Auront-ils cette motivation ? Pour cela, le RCT possède quelques hommes capables de les mettre sur les bons rails. A commencer par leur capitaine, Jonny Wilkinson. "Si on perd ce match, ce sera la fin de notre saison. Nous on veut continuer. Ce qu’il s’est passé il y a cinq ou six jours, c’est fini. C’était de bons moments mais tout de suite après on pensait à la demie. Il faut utilise cette victoire comme une motivation, une façon de se rassembler, de rester solidaires et lucides". Le manager, Bernard Laporte, reste lui aussi très lucide et concentré sur l’objectif. "On est des compétiteurs. Quand on la chance de jouer une demi-finale, d’être à 80 minutes d’une finale au stade de France, on a le même appétit, la même envie et le même enthousiasme".

La fraîcheur physique

Dublin a été le théâtre d’un terrible combat entre certainement les deux meilleures équipes d’Europe actuellement.. Des placages appuyés, des joueurs aux gabarits hors normes, des courses incessantes. Les organismes ont été mis à rude épreuve. L'ailier international, Alexis Palisson, confirme: "Je ne vais pas vous cacher que c’était la guerre des étoiles. On a des bobos un petit peu partout surtout que l’on a du beaucoup défendre et qu’on a eu peu de ballons, donc pas mal de petites contusions. On a mis beaucoup de temps à récupérer comparé à un match lambda. C’était un match de très haut niveau qui nous a pas mal marqué". Les joueurs le reconnaissent, leurs corps ont beaucoup souffert de ce match et, ajouté au fait que Toulouse a bénéficié d’une semaine de repos supplémentaire, les Toulonnais vont être obligés d’aller puiser dans les réserves pour tenir le choc face au Stade toulousain. "On a eu le temps de récupérer, un peu moins que Toulouse, mais ça fera certainement partie d’une des clés du match, en tout cas on est encore un peu fatigué", a expliqué l’ailier du RCT.  

 
 

commentaires


  • zav46lot25/05/2013 21:41

    Beau post plein de certitudes!

  • spectrop25/05/2013 12:33

    @axurit66000 tu disais ?? lOol

  • tetard3425/05/2013 10:39

    les quataris sont capable de tout