Thierry Dusautoir - toulouse - 24 mars 2013 - Icon Sport
 
Top 14

Demi-finale Top 14 2013, RCT-ST (match en chiffres): Quarante-cinq internationaux sur la pelouse

Quarante-cinq internationaux sur la pelouse

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 24/05/2013 à 17:57 -
Par Rugbyrama - Le 24/05/2013 à 17:57
Combien de joueurs capés seront présents lors de ce match ? Quel est le joueur qui a disputé le plus de demi-finales ? Des deux formations, laquelle a un bilan favorable lors des confrontations directes ?... Tous les chiffres de Toulon-Toulouse.
 

0. - Sur les quatre piliers que présentera Toulon ce vendredi (Carl Hayman, Andrew Sheridan, Gethin Jenkins et Davit Kubriashvili), aucun n'est en dessous de la barre des 120kg. Impressionnant... Toutefois, c'est du côté toulousain que figure le joueur le plus massif puisque le samoan, Census Johnston, atteint les 130kg.

1. - Toulon arborera pour la première fois de son histoire l'étoile des Champions d'Europe sur son maillot à l'occasion de cette demi-finale du Top 14 contre Toulouse. 1, c'est aussi le nombre d'années qui sépare la création des deux clubs, le Stade toulousain étant fondé en 1907, tandis que l'actuel RC Toulonnais était créé un an plus tard, en 1908.

1. - Sur les 46 noms couchés sur la feuille du match, un seul joueur n'a jamais connu le bonheur d'une cape internationale. Il s'agit du jeune talonneur varois, Jean-Charles Orioli. Cependant, nul doute qu'il devrait d'ici peu contredire cette statistique.

1,88. - Sur les matchs couperets, souvent la différence se fait sur le jeu au pied et notamment, le gain des ballons hauts. Avec des joueurs tels Jauzion (1m93), Toulouse dispose d'une ligne de trois-quarts très arienne, avec une taille moyenne de 1m88. Du côté de Toulon, seul l'arrière Delon Armitage dépasse cette moyenne (1m92), les Varois accusant six centimètres de déficit (1m82 de moyenne).

6. - En douze confrontations directes entre les deux formations, c'est Toulon qui est devant avec six victoires contre cinq pour les hommes de Guy Novès (et un match nul).

9. - C'est le nombre d'essais inscrits par les meilleurs marqueurs de chaque équipe. Malheureusement pour le spectacle, les supporters ne pourront les voir à l'oeuvre puisque ni Vincent Clerc (blessure, 9 essais), ni David Smith (choix sportif, 9 réalisations) ne seront présents sur le terrain.

11. - L'arrière international du Stade toulousain, Clément Poitrenaud (31 ans ; 47 sélections), va disputer ce vendredi sa onzième demi-finale de Top 14 en tant que titulaire, la première remontant à 2001, face à Castres. Il était alors âgé de 19 ans.

17. - Les Toulonnais se devront d'être vigilants du début jusqu'à la fin de cette demie. En effet, les Stadistes ont l'habitude de terminer fort leurs matchs, notamment grâce à l'apport de leur banc quatre étoiles (Steenkamp, Nyanga, David). Lors de cette saison 2012-2013, ils ont inscrit en moyenne 17% de leurs points lors des dix dernières minutes.

19. - Dans son histoire, le Stade toulousain a déjà soulevé le Bouclier de Brennus à dix-neuf reprises, faisant du club haut-garonnais, le plus titré en France.

350. - Jusqu’à présent, Jonny Wilkinson, le buteur de Toulon, a inscrit la bagatelle de 350 points cette saison en championnat. À titre de comparaison, les buteurs de Toulouse, Luke McAlister et Lionel Beauxis, qui se partagent la tâche, ont un total respectif de 198 et 164 points et ne le devancent donc que de 12 longueurs.

897. - La formation du président toulonnais, Mourad Boudjellal, est sans aucun doute l'une des équipes les plus expérimentées au niveau des sélections nationales que comptent ses joueurs. Face à Toulouse et ses 23 joueurs internationaux (686 sélections cumulées), les Varois présentant, eux, 897 sélections cumulées ! Il faut dire qu'avec les Jenkins (103 sélections), Wilkinson (97) ou Giteau (92), le résultat n'est que peu étonnant.

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×