Marc Delpoux - perpignan toulon - 18 aout 2012 - Icon Sport
 
Article
commentaires
Top 14

Delpoux: "Aller chercher des certitudes à Toulon"

Delpoux: "Aller chercher des certitudes à Toulon"

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 27/12/2012 à 09:49 -
Par Rugbyrama - Le 27/12/2012 à 09:49
Satisfait de la victoire sur Montpellier (30-19) le week-end dernier et plus globalement de la dynamique de son équipe, Marc Delpoux regrette par contre de ne pas pouvoir disposer de tout son effectif pour se déplacer chez le leader toulonnais.

Quel est l'état des troupes avant ce déplacement à Toulon?

Marc DELPOUX: Nicolas Mas est en vacances. Ce qui est d'ailleurs paradoxal. Nicolas a été blessé pendant deux mois en début de saison. Ensuite quand il est revenu, on l'a préparé au mieux pour qu'il soit prêt pour la tournée d'automne en équipe de France. Et voilà que maintenant, on doit lui laisser, à lui comme aux autres internationaux, des vacances. Pour le club, c'est la double sanction. Par ailleurs on le sait: Luke Charteris a d'ores-et-déjà terminé sa saison et Sona Taumalolo en a pour 3 à 4 semaines.

Dans ces conditions, dans quelles dispositions vous déplacez-vous à Toulon?

M.D.: On avait l'intention d'aller chercher un match de haut-niveau. Pas forcément un résultat, mais au moins une rencontre sur laquelle on pourrait se jauger et chercher des certitudes. C'est toujours notre idée même si, avec la rencontre de la plus haute importance face à Bordeaux qui arrive la semaine prochaine, on ne prendra aucun risque avec les joueurs.

Quel bilan avez-vous tiré de votre victoire sur Montpellier (30-19), la semaine dernière?

M.D.: C'était un match à pression et mettre 30 points à Montpellier, en abandonnant en route trois ou quatre occasions d'essai, c'est tout de même très positif. Ensuite, des secteurs comme la conquête et la défense sont très satisfaisants. En première mi-temps, par contre, je trouve qu'on a parfois manqué de continuité dans notre jeu en faisant la passe de trop ou le mètre de trop.

Plus globalement, on sent que le jeu de Perpignan se met en place et que vous trouvez votre rythme de croisière...

M.D.: Les joueurs adhèrent et commencent à bien comprendre les plans de jeu. Ils sont moins affolés. On va dans le bon sens. Malgré tout, il reste des choses à améliorer. Tous les lundis en réunion, je leur parle des ambitions de jeu que je souhaiterais que l'on ait. Mais dans le même temps, j'aimerais que l'on trouve parfois plus d'alternance dans notre jeu. Ce sont des détails.