Cotter - Clermont - Septembre 2012 - Icon Sport
 
Top 14

Cotter: "Beaucoup de soulagement à Clermont"

Cotter: "Beaucoup de soulagement à Clermont"

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 16/09/2012 à 19:57 -
Par Rugbyrama - Le 16/09/2012 à 19:57
Réaliste, Vern Cotter admettait que son équipe n’avait pas livré sa plus belle partition, samedi après-midi, mais semblait soulagé de s’être sorti du piège landais.
 

Comment jugez-vous la rencontre livrée par vos joueurs ?

Vern COTTER: C’était compliqué jusqu’à la dernière minute parce que les Montois défendent bien leur maillot, ils vendent chèrement leur peau. Aujourd’hui, on passe encore prêt d’une correction ici, à Mont-de-Marsan. Cet essai nous a permis de respirer et d’assurer les quatre points. Mais il est vrai, ce n’était pas joli comme match. Dans l’engagement, on a montré beaucoup de fébrilité.

La fébrilité dont vous faites part vous inquiète-t-elle ?

V.C: Ce genre de match fait grandir l’équipe. Si on gagnait facilement toutes les semaines, il y aurait moins de remise en question. Après ce match, il y a beaucoup de soulagement: on gagne notre deuxième match à l’extérieur. C’est une bonne chose, d’autant que la compétition va être longue et très compliquée.

Malgré tout, on a senti votre équipe à la peine dans la construction de son jeu ?

V.C: Il y a quatre ans, on perdait ici. En toute honnêteté, ce sont des images qui nous ont accompagné toute la semaine. On voulait marquer très vite pour se soulager et se mettre à l’abri de cela. Mais comme pour tous les matchs, Mont-de-Marsan n’a perdu qu’à la fin. Heureusement, les gars qui sont rentrés en cours de match nous ont beaucoup apporté.

Du côté positif, vous gardez comme constante, si on exclut le match dénué de toute logique contre Perpignan, de disposer d’une très bonne défense avec un seul essai encaissé en quatre matchs, sur interception...

V.C: Ce qui est bien, c’est qu’on ne lâche rien. Il y a parfois des brèches mais il y a toujours quelqu’un qui s’active pour boucher les trous. Tout le monde travaille. Il y a encore des choses tactiques et techniques à travailler mais je suis content de l’investissement et de l’état d’esprit.

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×