Parra - Clermont Perpignan - 1 septembre 2012 - AFP
 
Article
commentaires
Top 14

Clermont profite de l'aubaine

Clermont profite de l'aubaine

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 01/09/2012 à 22:52 -
Par Rugbyrama - Le 01/09/2012 à 22:52
Clermont décroche un succès bonifié important (53-31) face à une équipe de Perpignan qui a perdu de nombreux joueurs sur blessure.

C'est un véritable cauchemar qu'ont vécu les Perpignanais ce samedi à Clermont. Déjà venus en Auvergne avec des lignes arrières diminuées par les absences de Hook, Marty ou encore Planté, les Catalans ont perdu trois de leurs avants en seulement vingt minutes: Mas (6e), son remplaçant Pulu (14e), et Perez (21e). Ajoutez à cela une erreur sur la feuille de match, où Schuster n'était pas signalé comme pouvant évoluer en tant que droitier, et Perpignan n'a pu faire entrer son dernier pilier qu'après la pause. Sans compter les mêlées simulées pour le reste de la rencontre.

Il n'en fallait pas tant à Clermont, invaincu sur sa pelouse depuis bientôt trois ans. Pour leur première sortie devant le public de Marcel-Michelin cette saison - déjà une source de motivation -, les Jaunards avaient à coeur de faire oublier leur décevant voyage à Montpellier la semaine dernière. Ils entamaient le match tambours battants, déstabilisant régulièrement la défense adverse dès qu'ils accéléraient le jeu. Des efforts récompensés par deux buts de Parra, puis rapidement un premier essai signé du capitaine Bonnaire (12e), pour sa première apparition de la saison. Le début d'un long calvaire pour les Catalans, puisque suivaient le problème de piliers, un deuxième essai de Parra (26e), puis un de Nakaitaci avant la pause.

Un match complètement fou

Déjà défaite deux fois en autant de rencontres cette saison, l'Usap ne nourrissait pas de grandes ambitions de son voyage à Clermont. Et pensait davantage à la réception de Bayonne la semaine prochaine. Une rencontre qu'elle a peut-être bien préparé malgré cette hécatombe auvergnate. Car, contre les éléments et face à un adversaire toujours aussi solide, les hommes de Marc Delpoux ont montré des valeurs de courage et d'engagement qui pourraient avoir lancé leur saison. A l'image de Piukala, qui maintenait les siens à flot grâce à un doublé (28e, 47e), montrant sur les deux actions une belle complémentarité avec son compère du centre, Mafi. Ou encore à l'image de cet esprit de révolte à un quart d'heure du terme de la rencontre, avec deux essais coup sur coup qui jetaient un froid dans le stade Michelin puisqu'ils privaient temporairement les Jaunards du bonus offensif. Le staff catalan devra cependant surveiller la forme de Sid et Bosch, sortis eux aussi légèrement touchés de ce choc qui aura fait des dégâts dans les deux camps.

A Clermont, Sivivatu a en effet préféré céder sa place rapidement à Nakaitaci, tandis que Parra est lui aussi sorti après un contact avec Mafi. Mais cela n'a pas empêché l'équipe de Vern Cotter de finalement empocher la victoire à cinq points sur le fil, Bonnaire signant le doublé (72e). Le septième essai des siens après Jacquet (42e), Vemreulen (50e) et Stanley (54e), dans une rencontre folle et débridée qui a sans aucun doute marqué les esprits des joueurs autant que leurs corps. Et servira probablement de point de repère en vue des joutes à venir.