Top 14

Clermont au métier

SU Agen11 - 18ASM Clermont

S'il rate le bonus offensif, Clermont effectue une belle opération en s'imposant à Agen (11-18). Troisième défaite à domicile pour le SUALG.

 
Clermont au métier - Rugby - Top 14Icon Sport
 

Heurté. L’adjectif est approprié pour qualifier cette rencontre entre Agen et Clermont. Les Auvergnats s’imposent 18-11 à l’extérieur, les Lot-et-Garonnais engrangeant un point de bonus défensif mérité, au terme d’une rencontre à double face. Les hommes de Sella restent avant-derniers mais collent aux Bordelo-Bèglais, défaits à Bayonne. Pour Clermont, l’essentiel est acquis avec cette nouvelle victoire à l’extérieur même si le bonus offensif fut un temps acquis. Ils suivent le rythme imposé par Toulon, le leader qu’ils recevront dans neuf jours avec l’opportunité de revenir à un point en cas de succès de plus de sept points.

Une victoire bonifiée qu’ils n’ont pas su accrocher à Armandie. La faute à un manque de réalisme criant en première période au cours de laquelle les Auvergnats n’ont jamais pu concrétiser leur domination en touche. L’épreuve de force imposée aux Agenais s’est avérée vaine tant les coéquipiers de Jean Monribot ont su s’échiner en défense. Plier sans rompre contre le vent. A la pause, le tableau d’affichage se révélait famélique: 0-3.

Trois essais à un pour Clermont

Clermont parvenait à accélérer ensuite avec un Sivivatu fulgurant. Le Néo-Zélandais marquait le premier essai du match après avoir résisté à deux Agenais (45e) avant d’être à l’origine des deux autres. Avec à chaque fois une croisée meurtrière pour les Agenais. Sur la première, il perça plein champ suite à un service de James et sa bonne libération au sol offrait à Buttin, intercalé, un essai imparable (56e). La deuxième croisée offrait encore des espaces rédhibitoires à Sivivatu, venu de son aile droite pour permettre à son comparse, Nalaga, de filer dans l’en-but en effrayant Barnard par son arrivée à grandes enjambées (61e).

18-6 à l’heure de jeu en faveur de Clermont. Cela paraissait insurmontable pour des Agenais à l’abnégation exemplaire mais qui semblaient s’écrouler physiquement. Que nenni. Lamoulie, venu de l’arrière, relançait le SUALG dont le travail des avants, emmenés par Narjissi, trouvait une juste récompense (11-18, 65e). Les deux équipes allaient alors avoir chacune leur période pour soit égaliser, soit chercher le bonus offensif.

Le score restera inchangé même si les Auvergnats ont eu la dernière munition avec des pick and go qui auraient pu leur octroyer cinq points. Une sentence qui aurait été injuste pour Agen. Comme celle qui vit Koleilishvili échapper à toute sanction malgré un coup de poing sur Vaquin. Le Géorgien et l’ASMCA s’en sortent mais devront hausser leur niveau d’exigence. Dans neuf jours au Michelin, c’est Toulon qui déboule après la demi-finale de l’an dernier. L’affiche promet même sans les internationaux

 - Rugbyrama@RugbyramaFR
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |