Icon Sport

Bayonne: Suspension levée après le derby pour Heymans

Bayonne: Suspension levée après le derby pour Heymans
Par Rugbyrama

Mis à jourLe 29/09/2012 à 14:15

Publiéle 29/09/2012 à 14:10

Mis à jourLe 29/09/2012 à 14:15

Publiéle 29/09/2012 à 14:10

Article de Rugbyrama

Après s’être entretenu avec Cédric Heymans, le président de Bayonne, Alain Afflelou, a décidé de lever sa suspension après le derby basque.

L’agitation règne à Bayonne. Et les remous arrivent au plus mauvais moment, tout juste avant le derby basque à Aguilera. Vendredi, le président de l’Aviron, Alain Afflelou, avait tapé du poing sur la table, suspendant jusqu’à nouvel ordre l’arrière Cédric Heymans et le demi de mêlée Mike Phillips. Le premier pour des propos jugés déplacés en conférence de presse, le second pour des sorties nocturnes trop fréquentes. Une décision ferme. Mais, ce samedi matin, la tension est redescendue d’un cran après un entretien entre le Président du Conseil d’Administration et l’international français (34 ans ; 59 sélections). A tel point qu’Alain Afflelou a décidé de lever la suspension du joueur après la rencontre de dimanche face à Biarritz.

Heymans: "Je regrette d'avoir choqué"

Les deux hommes se sont expliqués à l’occasion "d’un entretien franc, cordial et convivial", comme l’indique Alain Afflelou dans un communiqué officiel sur le site du club. "J'ai entendu ses explications et accepté ses excuses. La suspension de Cédric Heymans est donc levée à l'issue de la rencontre face à Biarritz. […] S'il faut savoir sanctionner, il faut aussi écouter, comprendre et pardonner."

Pour sa part, l’arrière de l’Aviron a tenu à éclairer ses propos: "Je comprends la surprise et la déception des supporters bayonnais et je regrette d'avoir choqué, ce qui n'était pas absolument mon intention. Il est évident qu'un joueur professionnel ne peut prétendre être déstabilisé par les réactions d'un public forcément déçu". Une petite accalmie dans le ciel bayonnais. Reste plus qu’à gérer le cas du Gallois Mike Phillips…

0 commentaire
Vous lisez :