Montage Meilleurs ailiers Top 14 (Sivivatu - Nalaga - Talebula) - Rugbyrama
 
Article
commentaires
Top 14

Classement des meilleurs ailiers du Top 14: Napolioni Nalaga, retour en force

Ailier: Nalaga, retour en force

Par Rugbyrama
Dernière mise à jour Le 14/06/2013 à 09:50 -
Par Rugbyrama - Le 14/06/2013 à 09:50
Suite de nos Top 5 des meilleurs joueurs du Top 14 poste par poste avec ce vendredi les ailiers. Le Fidjien de Clermont, Napolioni Nalaga, a marqué les esprits.

1: Napolioni Nalaga (Clermont) - Revenu en force en Auvergne à l’intersaison après un départ rocambolesque, l’ailier fidjien a rapidement repris ses marques à l’ASMCA… Et il en a laissé aussi dans les défenses. Doté d’une puissance physique hors-norme (1,90m pour 110 kg), il s’est rappelé aux bons souvenirs des supporters auvergnats. Meilleur marqueur d'essais lors des saisons 2008 et 2009, il a renouvelé cette performance en inscrivant 13 réalisations cette saison. Bon nombre de défenseurs se sont cassés les dents en tentant de le stopper le long de la ligne de touche, souvent repoussés par son arme fatale: le raffût. Les Jaunards tiennent là une valeur sûre.

DPPI

2: Sitiveni Sivivatu (Clermont) - Après un début d’exercice sans réel rayonnement, l’ailier international All Black, Sitiveni Sivivatu (31 ans ; 48 sélections), a permis à son équipe d’avancer dans son sillage. Ses crochets ravageurs et sa gestuelle ont sans cesse décadenassé les lignes les plus verrouillées. Si l’on y ajoute l’impact mental du Fidjien d'origine, on comprend pourquoi il a été titularisé à 17 reprises par Vern Cotter en championnat. Scoreur né, il a aussi inscrit sept essais.

3: Metuisela Talebula (Bordeaux-Bègles) - La recrue phare de l’UBB et peut-être même la meilleure pioche du championnat. Il n’a fallu que quelques matchs à l’ancien joueur de rugby à VII pour s'adapter au XV et mettre la machine en marche. À tout juste 22 ans, le Fidjien aux cinq cinq sélections a été aligné à 22 reprises cette saison, preuve que ses prestations ont été appréciées par le staff girondin. Explosif et particulièrement rapide, il s’est parfaitement intégré au jeu de mouvement prôné par Vincent Etcheto. Avec huit essais et une marge de progression importante, il pourrait d’ici peu ravir la place de son compatriote Nalaga…

Icon Sport

4: Romain Martial (Castres) - Quelle régularité pour l’ailier atypique de Castres ! Titulaire à 26 reprises en Top 14, l’ancien Narbonnais au grand gabarit (1.95m pour 102kg) n’a raté qu’un seul match de son équipe. Une belle revanche pour celui qui n'avait pas été conservé par Clermont il y a quelques années. Si sa défense reste encore perfectible, Romain Martial excelle dans les airs et une fois lancé, il s’avère difficile à rattraper grâce à ses longues foulées (sept essais). Avec lui et Marc Andreu, Castres possède deux attaquants complémentaires.

5: Marvin O'Connor (Bayonne) - Grand espoir du rugby français, le trois-quarts aile de Bayonne n’a pas déçu. Avec 19 matchs à son actif, il a grandement contribué à la bonne fin de saison de son club (4 essais). Malgré un physique moins impressionnant que les autres joueurs de ce classement, il a su se montrer coriace en un-contre-un et a fait preuve de beaucoup de volonté pour sans cesse proposer une solution à ses partenaires. À 22 ans, beaucoup le voyaient de la tournée de juin avec le XV de France… Ce n’est que partie remise.

Et aussi: Vincent Clerc (Toulouse), David Smith (Toulon) et Marc Andreu (Castres).