Top 14

Castres-Racing-Métro (31-10): Le CO donne la leçon

Castres Olympique31 - 10Racing Métro 92

A Pierre-Antoine, les Castrais ont confirmé leur statut de sérieux prétendant aux phases finales en dominant logiquement le Racing-Métro (31-10).

 
Castres donne la leçon - Rugby - Top 14Icon Sport
 

Cette rencontre nous offrait un contexte tout particulier, entre le duo d’entraîneurs castrais, Laurent Travers - Laurent Labit, qui servira le camp adverse la saison prochaine, le retour de Luc Ducalcon sur ses terres et le sentiment de revanche qui animait les locaux, face à la dernière équipe à s’être imposée à Pierre-Antoine, il y a quatorze mois.

Au terme de quatre-vingt minutes parfaitement maîtrisées, les Tarnais se sont finalement offert le scalp du Racing-Métro, bonus offensif à la clé. Et terminent la phase aller de ce Top 14 version 2012-2013 avec leur meilleur bilan de mi-saison, à 42 points. Le tout grâce notamment à une ligne de trois-quarts irrésistible en première mi-temps: les relances géniales de Brice Dulin, les accélérations de Marc Andreu et Romain Martial, le coup d’œil de Seremaia Bai… Un orchestre géré de main de maître par Rory Kockott, une nouvelle fois au diapason et auteur de 11 points (une pénalité, quatre transformations). Le score enflait ainsi irrémédiablement dès le premier acte, grâce à un essai du trois-quarts centre fidjien (7e), imité par Martial, qui s’offrait un doublé (23e, 40e). Les cinq points de la victoire bonifiée étaient donc déjà provisoirement dans la musette tarnaise à la pause (24-3).

Le CO sur le podium !

Du côté francilien, seul l’ailier argentin Juan Imhoff, intenable, surnageait au sein de ce naufrage collectif. L’arrière Gaetan Germain, au contraire, ne concrétisait les efforts de sa mêlée fermée, dominatrice, qu’à une seule reprise (31e). Par trois fois, il manquait la cible et l’opportunité de réduire l’écart (17e, 21e, 47e)… Les joueurs de Gonzalo Quesada essayaient de réagir, mais ne parvenaient pas à poser les bases de leur jeu et se heurtaient à un CO bien en place…La punition intervenait à la 50e minute, lorsque Seremaia Bai s’octroyait également un doublé, suite à une nouvelle incursion de Brice Dulin dans la défense. Malgré tout, les visiteurs montraient un meilleur visage en fin de partie et sauvaient l’honneur après l’heure de jeu lorsque M.Clouté indiqua un essai de pénalité en leur faveur (65e). Le travail de sape de la première ligne francilienne était enfin récompensé. Ce qui permit aux Racingmen de faire jeu égal (7-7) sur l’ensemble de la seconde mi-temps. Cela n’empêchera cependant pas la plus lourde défaite de la saison pour le Racing-Métro (31-10). Le CO, inspiré et réaliste ce samedi, rejoint pour sa part Toulouse à la troisième place du classement et confirme sa solidité.

 - Rugbyrama@RugbyramaFR
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |