Marc Andreu - 02.03.2013 - Castres / Montpellier - Icon Sport
 
Article
commentaires
Top 14

Castres au pied de la montagne

Castres au pied de la montagne

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 06/03/2013 à 15:02 -
Par Rugbyrama - Le 06/03/2013 à 15:02
Après avoir connu une fin d’année civile difficile, le Castres Olympique a retrouvé des couleurs depuis le mois de février, et n’a désormais plus qu’un objectif en tête : rester dans le carré de tête pour s’assurer un barrage à domicile.

Voilà cinq longues années que le Castres olympique ne s’est pas imposé sur la pelouse du stade Marcel-Michelin. La dernière victoire tarnaise en Auvergne remonte au 2 mai 2008. Au terme d’une rencontre totalement débridée, les Castrais s’étaient imposés sur le score de 35 à 28. Avant cela, il fallait remonter à la saison 2004-2005 pour retrouver la trace du dernier succès du CO à Clermont-Ferrand (28-27, le 13 novembre 2004). On dit que tout ce qui est rare est cher... D’autant que les Clermontois ont depuis dressé des murailles infranchissables autour de leur antre, où ils sont invaincus depuis... 55 matchs.

Alors quand on demande à Marc Andreu ce que lui inspire ce défi, son cœur oscille entre la trouille et l’envie : "C’est un mélange de deux", reconnaît l’ailier international dans une interview parue sur le site internet de l’ASM. "On se dit que si on est la 56ème équipe à perdre cela ne sera pas très grave, en revanche si nous sommes les premiers à les faire tomber, nous réaliserons un véritable exploit. Mais, il ne faut pas se voiler la face, ce qui nous attend sur la pelouse du Michelin sera très compliqué et nous ne serons pas surpris de ce que nous proposerons les Auvergnats".

Andreu : "Pas encore qualifiés"

Avec 58 points au compteur, les Castrais possèdent quatre points d’avance sur leurs deux poursuivants, Montpellier et le Racing (54 points), et seulement deux de retard sur Toulouse, troisième. Même si l’un de deux poursuivants reviennent à hauteur à l’issue de cette journée, les Castrais pourront se réjouir de disposer d’un calendrier relativement favorable avec les réceptions des trois derniers (chronologiquement, Agen, Bordeaux-Bègles et Mont-de-Marsan) et deux déplacements chez des concurrents directs (Perpignan et le Racing). Pour autant, l’ailier, qui a crevé l’écran après son entrée sur le terrain face à Montpellier (un essai et une percée décisive) refuse de crier victoire trop tôt : "Nous ne sommes pas encore qualifiés. Nous nous dirigeons petit à petit vers cela mais il ne faut pas nous croire arrivés trop tôt, il reste encore beaucoup de matches à jouer et beaucoup de points à aller chercher. Il faudra se montrer solides à domicile et si possible aller récupérer encore quelques points à l’extérieur. Sur le papier, nous recevons les trois derniers du championnat et cela peut paraître facile mais nous aborderons ces rencontres avec beaucoup de respect et d’humilité. Bordeaux et Agen joueront avec le couteau entre les dents et nous devrons nous méfier (...) au risque de subir une lourde désillusion".

 
 

commentaires


  • TONTON 6309/03/2013 23:48

    Salut NRJ, t'es le roi du prono ? lol Belle performance de nos JAUNARDS !

  • fada de la rade09/03/2013 18:32

    Allez le CO !

  • nrj83109/03/2013 17:37

    JE SAIS PAS POURQUOI JE VOIS BIEN UN NUL CE SOIR