Top 14

Castres-Agen (20-9), réaction - Tales: "Nous n'avons pas su imposer notre rythme"

Vainqueur d'Agen (20-9) ce samedi, Castres a conservé sa quatrième place au classement, synonyme de barrage à domicile. Mais en se montrant trop approximatifs, comme le regrette l'ouvreur Rémi Tales, les Tarnais n'ont pas su accrocher un bonus offensif qui était à sa portée. 

 
Tales: "Nous n'avons pas su imposer notre rythme" - Rugby - Top 14Icon Sport
 

Comment expliquez-vous les difficultés observées pour battre Agen ?

Rémi TALES: Tout d'abord, il faut saluer la performance des Agenais. De notre côté, nous n'avons fait tout ce qu'il fallait. Le principal était de prendre les quatre points, surtout que tous nos concurrents l'ont emporté ou ont pris des points.

Et que fallait-il faire alors ?

R.T: Nous n'avons pas mis les ingrédients indispensables, à savoir l'agressivité et la conservation du ballon. On a notamment rendu les ballons trop vite. Rien ne s'enchaînait comme on l'espérait. En fait, on a eu des difficultés à bien entrer dans cette rencontre et à 13-9 pendant presque une demi-heure (entre la 36e et la 66e, NDLR), on n'était pas serein. 

Pensez-vous avoir souffert d'un complexe de supériorité ?

R.T: Non, je ne crois pas mais on sait comment ça se passe contre une équipe qui joue le maintien. Inconsciemment, on n'a peut-être pas été assez concerné. Après, quand ça ne passe pas comme prévu, on se pose des questions. 

Surtout que vous avez eu du mal à percer la défense agenaise... 

R.T: Nous avons fait trop de large-large et n'avons pas réussi à garder les ballons. Eux avaient la majorité des possessions en première mi-temps. Nous n'avons pas su imposer notre rythme.

Vos entraîneurs vous ont-ils recadré à la pause ?

R.T: Ça a un peu ronflé... Mais nous sommes assez grands pour nous en rendre compte. Et puis, nous n'avons rien lâché.

Même si vous n'êtes pas parvenus à accrocher le bonus offensif...

R.T: En fin de match, on a essayé de faire au mieux. Mais c'est rageant pour le bonus car cela se joue à un groupé pénétrant près, à quelques minutes du terme sur lequel on aurait pu marquer. Après, franchement, quand on n'était pas bien, on aurait dit oui de suite pour un simple succès. Même s'il faut avouer que dans la course aux phases finales, tous les points comptent désormais. 

 - Midi Olympique@RugbyramaFR
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |