Top 14

CABCL, Romain Sola: "Beaucoup de joie de se retrouver"

Après avoir pas mal voyagé ces quatre dernières années, Romain Sola a enfin trouvé de la stabilité au sein d’un club. Il va découvrir pour la première fois le Top 14 avec Brive.

 
Sola: "Beaucoup de bonheur de goûter au Top 14" - Rugby - Top 14Icon Sport
 

Comment s’est passée votre reprise avec Brive?

Romain SOLA: Cela a été très dur, bien plus que l’an passé! Mais le challenge que nous avons à relever l’est tout aussi. Nous avons repris depuis le 24 juin et les trois semaines qui viennent de s’écouler ont été harassantes pour les têtes et les organismes. La concurrence étant aussi plus présente que l’an passé, tout le monde s’est donné à fond sans exception et nous faisons le maximum pour être prêt le jour J.

Dans quel état d’esprit avez-vous retrouvé le groupe après l’avoir quitté sur une finale d’accession remportée face à Pau?

R.S: Tout le monde est arrivé sur les mêmes bases, au niveau de l’application et de l’envie qu’on a mis dans notre préparation. J’ai pu constater énormément de solidarité mais surtout beaucoup de joie de se retrouver après cette fin de saison incroyable que nous avons vécue. J’ai aussi trouvé que l’intégration des nouveaux avait été optimale, favorisée par les activités ludiques qui ont été mises en place par le staff tous les vendredi après midi.

Avant d’arriver à Brive, vous aviez connu trois saisons difficiles...

R.S: En termes de stabilité c’était vraiment pas le top, quelle soit sportive pour moi ou financière pour mon club. J’avais quitté le SUALG l’année où ce dernier accédait au Top 14, pour rejoindre Albi la saison suivante qui a connu quelques problèmes de budget. Ensuite, j’ai vécu une belle saison à Bourgoin, malheureusement le club a été rétrogradé à cause de sa trésorerie. J’ai donc atterri à Brive avec un peu d’appréhension en raison de la situation du club qui venait d’être relégué du Top 14, mais avec une énorme envie de réussir et de m’installer enfin dans un club.

Espériez vous vivre une saison aussi riche en arrivant d’un club relégué financièrement dans un club relégué sportivement?

R.S: Il y avait un certain espoir car le club avait comme ambition de terminer dans les cinq premiers et de remonter dans l’élite en deux saisons. De plus, la préparation sérieuse que nous avions effectuée m’avait rassuré mais dès le début du championnat, j’ai compris que cela allait être compliqué. Les matchs étaient rudes, nous voulions nous en sortir par le jeu alors que ça "féraillait" plutôt dans les rucks. On s’est vraiment accroché. On a pris conscience de nos capacités en début d’année 2013, en particulier suite au match contre Aurillac où l’on a bataillé pour finalement l’emporter de justesse.

Vous allez donc enfin goûter aux joies du Top 14, qui vous échappait personnellement depuis longtemps. Comment appréhendez-vous cela?

R.S: De façon très positive et avec beaucoup de bonheur! La saison qui vient de s’achever a été incroyable pour nous. Il s’agissait d’une équipe meurtrie par la relégation, qui était promise à beaucoup de souffrance en Pro D2. Malgré tout, un groupe est né. Même si cette année va être très difficile pour nous, où l’on va rencontrer ce qui se fait de mieux sur la scène du rugby mondial, on est déterminé à faire un beau parcours.

Justement, visez-vous toujours un Top 10, aux vues de votre redoutable début de calendrier?

R.S: De toute manière il faut bien commencer par une équipe. Notre début de calendrier est peut-être compliqué, voire très compliqué. Mais au moins il va nous permettre de rentrer immédiatement dans le vif du sujet. Le tout est de s’acclimater rapidement à ce championnat qui va de plus en plus vite.

 - Midi Olympique@RugbyramaFR
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |