Romain Cabannes - 25 Mai 2012 - Castres Montpellier - Icon Sport
 
Article
commentaires
Top 14

Cabannes: "Etre prêt pour affronter Toulouse"

Cabannes: "Etre prêt pour affronter Toulouse"

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 07/08/2012 à 15:47 -
Par Rugbyrama - Le 07/08/2012 à 15:47
Après deux victoires en deux matchs, contre Carcassonne et Glasgow, les Castrais vont monter d’un cran dans leur préparation en affrontant jeudi les Anglais des Harlequins. Avant ce match, le trois-quarts centre Romain Cabannes nous livre ses impressions.

Quel bilan pouvez-vous tirer après les deux premiers matches de préparation ?

Romain CABANNES: La première rencontre constituait pour nous un match de reprise, face à une équipe de Carcassonne qui avait joué quatre jours plus tôt et qui était un peu émoussée. Il ne faut donc pas accorder trop d’importance au résultat final. Malgré la victoire, le match contre Glasgow ne nous a pas satisfait, notamment en terme de contenu.

A propos de ce match, comment expliquez-vous une telle différence entre une première mi-temps réussie et une deuxième qui l’est beaucoup moins ?

R.C: L’explication principale est le roulement opéré à la mi-temps. Avec tous ces changements, il est difficile d’avoir de la continuité, notamment dans le jeu. Cela donne forcément un jeu un peu décousu.

Il doit cependant y avoir des points positifs après ces deux victoires ?

R.C : Le plus gros point positif reste l’état d’esprit affiché. Malgré le fait d’être parvenu en demi-finale du Top 14 l’an dernier, l’envie reste intacte et il y a toujours une remise en question. Notre défense et notre solidarité, qui font partie de nos caractéristiques, ont aussi été assez satisfaisantes.

On peut noter une montée en puissance au fur et à mesure de la préparation, avec des affrontements contre des adversaires de plus en plus réputés...

R.C : Bien sûr. Le fait d’affronter le Stade toulousain, champion de France en titre, dès la première journée, nous oblige à une montée en puissance en jouant contre des équipes de plus en plus fortes. On est conscient qu’il faudra être prêt pour affronter Toulouse, afin d’éviter une déconvenue.

Comment se passe l’intégration des recrues au groupe, notamment celle des trois-quarts (Dulin, Garvey,...) ?

R.C : Ce sont de très bonnes recrues, avec un très bon état d’esprit. Leur intégration se passe très bien. Ce sont des joueurs intelligents et qui s’adaptent en plus assez facilement au jeu castrais. Maintenant, c’est aussi à nous de nous adapter à eux afin qu’ils mettent leurs qualités individuelles au service du collectif.