Bouscatel - Toulouse - 10 septembre 2011 - Icon Sport
 
Top 14

Toulouse: Bouscatel pointe "le piège" de Toulon

Toulouse: Bouscatel pointe "le piège" de Toulon

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 25/09/2012 à 15:02 -
Par Rugbyrama - Le 25/09/2012 à 15:02
Alors que Toulon, leader invaincu du Top 14, va se déplacer avec une équipe largement remaniée à Toulouse samedi, les champions de France en titre ne veulent pas entendre parler d'impasse. Leur président, René Bouscatel, cherche ainsi à remettre la pression sur les épaules varoises... Ambiance.
 

Depuis que Bernard Laporte, le manager de Toulon, a révélé après la victoire (33-12) de son équipe contre Castres qu'il allait mettre au repos jusqu'à vendredi au moins une douzaine de joueurs avant le déplacement à Toulouse samedi, les commentaires vont bon train. Au point de faire naître un début de polémique... "Pour moi, il n'y a absolument pas de polémique, s'est défendu René Bouscatel le président de Toulouse. Je suis persuadé que Toulon viendra avec l'effectif du moment et fera tout pour venir gagner à Toulouse." Sans Sheridan, Hayman, Botha, Suta, Masoe, Steffon Armitage, Van Niekerk, Wilkinson, Mermoz, Giteau ou Palisson ? "Les joueurs concernés, entre 13 et 18, seront en vacances jusqu'à vendredi, rétorque René Bouscatel. Le match ayant lieu samedi, il se peut très bien qu'une grande partie de ces joueurs soient présents sur le terrain ou sur le banc. Je suis d'ailleurs prêt à parier qu'un bon nombre sera présent."

Novès: "Laporte a le droit de faire reposer ses joueurs"

Le président du Stade toulousain veut donc croire en un grand coup de bluff de l'ancien sélectionneur du XV de France. Pour autant, difficile de penser que des joueurs au repos toute la semaine, et donc à court de rythme, puissent être alignés au Stadium... Mais pas question de parler d'impasse du côté de la ville rose. "Je suis désolé mais je ne marche pas dans ces pièges, d'autant plus que nous l'avons déjà vécu nous-mêmes", ajoute Bouscatel dans un sourire. Effectivement, les champions de France en titre ont eu l'habitude ces dernières années de ce genre de "gestion d'effectif." Le manager Guy Novès, qui a déjà envoyé des équipes "bis" disputer des chocs du championnat, n'a donc pas voulu s'étendre sur le débat: "Bernard Laporte a le droit de faire reposer ses joueurs comme il l'entend dans un championnat professionnel."

Toulon, "c'est une constellation de stars"

Placé du coup favoris malgré les six victoires en autant de journées du RCT, les Toulousains cherchent à inverser la pression. N'hésitant pas à se montrer admiratifs des qualités varoises, comme René Bouscatel: "C'est une constellation de stars. Nous sommes émerveillés devant tant d'individualités de grande classe. Il semble que cette année, la mayonnaise prenne." La guerre des mots a bel et bien débuté... Mais le président assure toutefois que le Stade toulousain répondra présent: "[Toulon] est une équipe impressionnante mais nous ne sommes pas impressionnés pour autant (sourire). Je crois que nous avons gagné suffisamment de matchs pour savoir que tout ça, c'est un peu l'effet du moment. Et l'effet du moment est éphémère par définition. […] Honnêtement, je n'étais pas plus inquiet après notre revers face à Perpignan (20-34) que je ne suis rassuré après notre match probant à Bayonne (35-6). Il faut raison garder, c'est ce que j'essaie de faire depuis plusieurs années et je dois bien reconnaître que cela nous réussit plutôt bien (sourires)."

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×