Top 14

Botha : "Si quelqu'un vient me chercher..."

Interrogé par l'AFP sur sa capacité à se faire respecter et à s'accrocher avec certains adversaires, le deuxième ligne sud-africain de Toulon, Bakkies Botha, a répondu en prenant l'exemple de son duel avec le Biarrot Erik Lund qu'il nomme "ce deuxième ligne avec une grande barbe"...

"Je ne vise pas un joueur en particulier avant un match, assure Botha. Cela me ferait perdre ma concentration. Après, si quelqu'un vient me chercher, je suis son homme. Et si un joueur ralentit notre sortie de balle, par exemple, alors c'est mon travail de m'en occuper. A Biarritz, ce deuxième ligne avec une grande barbe (Erik Lund, NDLR) m'est rentré dans les flancs par le côté. Il n'a pas respecté la règle. Les adversaires me provoquent souvent. Ce sont eux qui me visent. Mais je suis un vieux routier. Alors je leur souris parce que je sais que s'ils en arrivent là, c'est qu'ils en ont marre de moi. Et cela veut dire que j'ai bien fait mon travail. Dans un match, j'essaye de faire au mieux ce qui m'est demandé parce que c'est ainsi que l'on se met au service de l'équipe".

 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |