Blair Connor - bordeaux bègles stade français - 15 septembre 2012 - Icon Sport
 
Article
commentaires
Top 14

Bordeaux contre 18 ans d'Histoire

Bordeaux contre 18 ans d'Histoire

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 29/11/2012 à 18:37 -
Par Rugbyrama - Le 29/11/2012 à 18:37
Pour retrouver une victoire bordelaise contre Biarritz, il faut remonter à la saison... 1994-95. Autant dire que la tâche ne sera pas facile pour l'UBB privée en plus de son capitaine Matthew Clarkin.

Bordeaux tente de garder son sang froid malgré l'accumulation des contre-performances mais les perspectives n'ont rien de très encourageant en cette fin d'année. Les Girondins se déplacent à Biarritz avec bien peu de certitudes. Ils ont voyagé six fois depuis le début de la saison, et ils ont perdu cinq fois. Si l'on met de côté le voyage à Gloucester en Challenge européen avec une équipe particulièrement remaniée, leur bilan à l'extérieur est très alarmant: quatre défaites en cinq rencontres de Top 14. Leur seul succès, ils l'ont obtenu à Mont-de-Marsan (17-12), la lanterne rouge où tout le monde est allé gagner, mais en souffrant comme des damnés dans les dix dernières minutes. Et quatre de leurs cinq défaites se sont soldées par zéro point. Ils n'ont donc marqué qu'un seul point de bonus défensif, c'était à Agen (15-19) mais il laissa un goût très amer aux Girondins tant ils eurent l'impression de mériter la victoire et d'être assommés par la poisse (essai refusé, essai miraculeux de l'adversaire).

Les hommes de Raphaël Ibanez prendront donc le chemin d'Aguiléra sans les faveurs du pronostic. En plus, ils joueront sans leur capitaine Matthew Clarkin, victime d'une petite déchirure. Sans son numéro 8 néo-zélandais, l'UBB n'a pas gagné un match cette saison (défaites à Toulon, au Racing, à Gloucester et à Bègles contre les London Irish), et chaque fois que les Girondins ont gagné, il était titulaire. C'est dire, s'il va manquer sur la Côte basque, il sera remplacé poste pour poste par l'Australien Justin Purll qui a déjà joué flanker et deuxième ligne cette saison.

Connor: "Gagner nos combats"

Bordeaux n'a pas joué depuis la saison 2002-2003 à Biarritz, soit dix ans tout rond (défaite 41-13). La saison passée, Aguiléra était suspendu et le duel entre les deux équipes s'était déroulé à Dax et le BO l'avait emporté 38-13. Biarritz l'avait aussi emporté à l'aller (13-11) à Musard. Pour retrouver une victoire bordelaise sur le BO, il faut remonter à la saison 1994-1995 (deux fois dans la saison s'il vous plait) mais c'était le CABBG qui jouait..... une autre époque. Blair Connor, le trois-quarts aile de l'UBB gardait un brin d'optimisme sur le site du club: "Jusqu'ici, sur presque tous nos matchs nous avons joué un bon rugby, mais nous avons perdu dans les 5 dernières minutes. Notre objectif est de jouer 80 minutes complètes. Biarritz a quelques joueurs de classe mondiale aussi notre défense doit être parfaite contre eux. En attaque, nous chercherons à jouer avec plus d'alternance dans notre jeu au pied, et de gagner nos combats pour nous permettre d'attaquer comme on aime le faire".

Pour lui, la position critique du club au classement n'a pas beaucoup d'importance et il se refuse à se concentrer sur les seuls duels contre les concurrents directs que Bordeaux doit recevoir (Bayonne, Agen et Mont-de-Marsan), un des rares atouts de l'UBB: "Il est ridicule d'essayer de calculer points et classement avec 15 matchs restant à disputer. Nous allons essayer de gagner chaque match, et non pas de nous concentrer sur les seules rencontres de Bayonne, Agen et Mont de Marsan..."