Brugnaut - Racing Bordeaux - octobre 2012 - Icon Sport
 
Top 14

Bordeaux-Bègles-Racing (15-22) - Le Racing douche Bordeaux-Bègles

Le Racing douche Bordeaux-Bègles

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 26/01/2013 à 13:16 -
Par Rugbyrama - Le 26/01/2013 à 13:16
Plus efficace et réaliste, le Racing effectue une bonne opération en s'imposant à Bordeaux-Bègles (22-15). Sixième revers de rang pour l'UBB qui reste relégable.
 

Décidément, les voyages réussissent au Racing-Metro. Après un succès probant sur la pelouse de Toulon, les hommes de Gonzalo Quesada l'emportent de nouveau en dehors de leurs bases face à l'Union Bordeaux-Bègles. L'UBB, qui n'a pas démérité, a payé cher son indiscipline et doit se contenter d'un point de bonus défensif.

Et les Girondins peuvent nourrir quelques regrets après une première mi-temps plutôt convenable. Mieux, l'entame était en faveur des Unionistes, au score tout au moins, avec deux pénalités de Lopez (6e, 11e, 6-0). Face à des Girondins impériaux en touche et en ballon porté, les Racingmen se montraient pour leur part plus fébriles tout au long de cette première période. Malgré deux coups de pieds de Wisniewski (6-6), les Franciliens, dominateurs, n'arrivaient pas à concrétiser en attaque et multipliaient les maladresses. Lopez avait finalement le dernier mot et donnait l'avantage à sa formation à la pause (9-6) dans une partie où rien n'était fait.

Un Racing efficace

Au retour des vestiaires, le Racing, avec le vent, débutait sur le même rythme. Bien aidé par Ducalcon et Hernandez, le club francilien trouvait même le bon tempo en mettant définitivement la main sur la partie profitant notamment de l'indiscipline girondine. Grâce au pied de Wisniewski par deux fois puis un essai de Dumoulin (57e, 9-19). Loin de se laisser abattre, l'UBB ne lâchait pas et tentait chaque fois de réagir pour ne pas subir la domination francilienne. Cela se traduisait par deux coups de pied de Lopez, et ce malgré un but réussi de Machenaud, qui offrait à sa formation le point de bonus défensif (15-22).

Grâce à cette victoire, le Racing décroche son second succès de rang à l'extérieur et effectue une bonne opération au classement. Une dynamique qu'il faudra continuer à bonifier lors d'une réception plus que périlleuse de l'ogre clermontois. Du côté de l'UBB, malgré un point de bonus défensif, on ne réussit toujours à endiguer la spirale de la défaite. Accusant une sixième défaite de rang, les hommes de Raphael Ibanez sont toujours relégables et devront préparer avec beaucoup de sérieux l'accueil du RC Toulon pour ne pas définitivement sombrer.

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×