montage pelesasa lopez - agen bordeaux - 8 janvier 2013 - Icon Sport
 
Article
commentaires
Top 14

Bordeaux-Agen: Une course d'escargots

Bordeaux-Agen: Une course d'escargots

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 08/01/2013 à 15:25 -
Par Rugbyrama - Le 08/01/2013 à 15:25
Qui descendra avec Mont-de-Marsan? Ce sera forcément Bordeaux ou Agen, réunis dans un mano a mano particulièrement stressant qui les voit rivaliser de lenteur.

Il ne fait désormais plus aucun doute que le maintien se jouera entre deux équipes: Agen et Bordeaux-Bègles, douzièmes et treizièmes avec le même nombre de points, 18. Derrière eux, Mont-de-Marsan est largué avec dix points de retard et devant eux, Bayonne semble protégé avec huit points d'avance. Ce mano a mano entre Girondins et Lot-et-Garonnais ressemble à une course d'escargots particulièrement stressante. Les premiers restent sur six revers de rang, les deuxièmes ont toujours perdu depuis le 29 septembre soit une série de huit déceptions.

Contexte hyper stressant

Les deux n'ont gagné que trois rencontres depuis le début de la saison, et l'équipe qui se maintiendra le fera vraisemblablement avec un nombre minimal de succès: l'an passé Bayonne avait terminé douzième avec neuf victoires, huit pour Brive en 2011 et dix pour Montauban en 2010. Sauf exploit totalement inattendu, Agen et Bordeaux auront du mal à gagner plus de huit matches en 2012-2013. Dans ce contexte hyper stressant, il faut observer les points de bonus défensifs: les deux en ont grapillé six et se mordent les doigts d'en avoir laissé ici ou là. Bordeaux regrettera de l'avoir laissé filer à la dernière minute à Perpignan et à Grenoble mais aussi à Bayonne. Agen regrette celui qu'il a abandonné à domicile contre Castres. Les deux équipes pleurent aussi sur le lait renversé de succès enfuis: Agen a mené de onze points devant le Racing avant de se laisser remonter (20-24) et Bordeaux a encaissé un essai de pénalité à l'ultime seconde à domicile face à Toulouse après avoir mené 29 à 10.

Entre les deux riverains de la Garonne, la tension va forcément aller crescendo, chacun guettant le moindre faux pas de l'autre. Au fait, les deux auront l'occasion de se mesurer directement: le week end du 2 mars à Chaban-Delmas pour 80 minutes chaudes comme la braise. A l'aller Agen s'était imposé 19 à 15 avec une réussite maximale, peut-être un signe.