Serge Blanco - Biarritz - 7 décembre 2012 - Icon Sport
 
Top 14

Blanco: "Rebooster une équipe qui en a besoin"

Blanco: "Rebooster une équipe qui en a besoin"

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 11/12/2012 à 14:53 -
Par Rugbyrama - Le 11/12/2012 à 14:53
Venu confirmer devant la presse la mise à l’écart du duo d’entraîneurs Milhas-Isaac, Serge Blanco est également revenu sur les raisons de son choix.
 

Quels sont les raisons de votre choix d'écarter Serge Milhas et Jack Isaac ?

Serge BLANCO: A un moment, il faut rebooster une équipe qui en a besoin. Après maintes discussions et échanges, que ce soit avec les joueurs ou l’encadrement, il est apparu qu’il était indispensable de faire quelque chose. Notre saison n’est pas finie. On a besoin de nous régénérer pour nous qualifier. Nous restons des compétiteurs et il faut que l’on puisse bouger.

L’intérim assuré par Laurent Rodriguez et Mathieu Rourre peut-il être long?

S.B: Non. Cela peut être trois, quatre ou cinq jours. On va essayer de trouver les moyens pour que, les uns et les autres, on puisse retomber sur nos pattes.

Comment avez-vous présenté la situation aux entraîneurs?

S.B: Il n’est jamais agréable de dire à des personnes qu’on n’est plus en phase avec ce qu’on leur a demandé voilà un an pour l’un, quelques années pour l’autre. Mais je pense aussi qu’ils s’y attendaient. C’est un crève-coeur mais c’est aussi un budget de 17,5 millions d’euros, des supporters, un conseil d’administration... Un avenir, aussi. De temps en temps, il faut mettre tout le respect et toute l’amitié que l’on peut avoir de côté, pour essayer de relancer la première activité sportive de Biarritz.

Vous les tenez comme premiers responsables?

S.B: Tout le monde est responsable. Ils sont tout aussi responsables de la situation que nous vivons aujourd’hui. Sachant qu’on ne tirera sur personne et que je mets tout le monde dans le même panier: les joueurs, les entraîneurs, les dirigeants ou le président. On est aujourd’hui à la croisée des chemins. Il faut que l’on puisse le retrouver avec, j’espère, au bout une jolie clairière qui nous permettra de trouver quelque chose de différent.

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×