David Marty - 20.04.2013 - Agen Perpignan - 25 eme journee de Top 14 - - Icon Sport
 
Top 14

Bilan Top 14: Perpignan, Europe les revoilà

Bilan: Usap, Europe les revoilà

Par Midi Olympique
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 12/06/2013 à 13:57 -
Par Midi Olympique - Le 12/06/2013 à 13:57
Sous la houlette de Marc Delpoux, Perpignan s’est montré convaincant dans le jeu cette saison. De bonnes prestations qui lui permettront de retrouver la H Cup en 2013-2014.
 

TOUR D'HORIZON

Septième du Top 14 et donc en nette progression après sa 11e place en 2011-2012, le bilan de l’Usap cette saison est plutôt positif et la "révolution" dans le jeu initiée par Marc Delpoux a porté ses fruits. L’ancien entraîneur de Bordeaux-Bègles est rapidement parvenu à imprimer sa "patte" sur le collectif catalan à travers un style porté vers l’offensive. Quelques gros morceaux du championnat ont d’ailleurs cédé sous les assauts des Sang et Or, à l’image du Stade toulousain, de Clermont, du Racing-Métro ou encore de Montpellier.

LE TOP : Les confrontations face à Toulouse

Icon Sport

Battre le champion de France en titre n’est pas une chose donnée à tout le monde. Disposer de lui trois fois lors de la même saison relève presque de l’irrationnel. Pourtant l’Usap a bien réalisé cette incroyable performance en remportant ses deux confrontations face au Stade toulousain en Top 14 puis en l’éliminant en quart de finale de Challenge européen. Trois matchs aux scénarios différents mais au cours desquels jamais les Catalans n’ont volé leur succès. Choisir entre une démonstration à Montjuic (34-20), une victoire tendue à Ernest Wallon (19-18) et une qualification en demi-finale d’Amlin Cup serait sans doute difficile pour les supporters usapistes. Par chance, les trois leur sont arrivées en à peine huit mois.

LE FLOP : Le sprint final

À l’aube du printemps, Perpignan pouvait encore imaginer une fin de saison de rêve. Encore en course pour accrocher une place de barragiste et demi finaliste de challenge européen, tous les espoirs étaient permis. L’Usap a très mal négocié le sprint final, encaissant quatre défaites lors des cinq derniers matchs de championnat et subissant la loi du Stade français lors d’une demi finale d’Amlin à Cup à Aimé-Giral qui lui tendait les bras. Difficile de dire laquelle de la défaite à domicile contre Castres ou de celle à Agen est la plus frustrante, mais le fait est qu’à l’heure des comptes, les Catalans peuvent nourrir de sérieux regrets.

LE JOUEUR : Bertrand Guiry

Icon Sport

Le flanker catalan, Bertrand Guiry, a pris une nouvelle dimension cette saison, participant à tous les matchs de championnat de l’Usap à l’exception de la première journée face à Toulon. À bientôt 25 ans, cet infatigable plaqueur a fait preuve d’une incroyable régularité dans la qualité de ses prestations. Surtout, il brille par sa capacité trop rare à faire jouer ses coéquipiers derrière lui. Certains observateurs voyaient même en lui un postulant pour la tournée du XV de France en Nouvelle-Zélande. Philippe Saint-André et son staff en ont décidé autrement.

LA RÉVÉLATION : Sébastien Taofifenua

Icon Sport

Apparu à quelques reprises la saison dernière, Sébastien Taofifenua a véritablement explosé cette année dans le sillage de son grand frère deuxième ligne, Romain. Pilier gauche puissant mais également extrêmement dynamique, le joueur de 21 ans a souvent été sollicité pour apporter tout son tonus en cours de match et ses trois essais inscrits en Top 14 plaident en sa faveur. Grand espoir du rugby français à son poste, il ne serait pas étonnant de le retrouver un jour avec le maillot frappé du coq.

L'AVENIR...

Grâce à la victoire de Toulon en H cup, l’Usap disputera la plus prestigieuse des Coupe d’Europe la saison prochaine malgré sa septième place. Une bonne nouvelle pour le club catalan qui lui a permis de conserver quelques uns de ses meilleurs joueurs. Après les changements dans le staff l’année dernière, la prime sera cette fois-ci donnée à la continuité, même si certains départs seront peut-être difficiles à négocier, à l’image de celui du capitaine Nicolas Mas. Au rang des arrivées, celle du néo-international Camille Lopez sera à surveiller de près, notamment au niveau de la cohabitation de ce dernier avec James Hook. Le club pourrait également être agité en coulisses puisque beaucoup d’éléments importants seront dans leur dernière année de contrat. Ce sera notamment le cas de Guilhem Guirado, Sébastien Vahaamahina ou encore James Hook.

LES CHIFFRES CLÉS

Classement final : 7e, 61 points

Classement attaque : 5e, 593 points

Classement défense : 10e, 607 points

Meilleur réalisateur : James Hook, 262 points

Meilleur marqueur : Sione Piukala, 5 essais

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×