Top 14

Biarritz s'impose dans la douleur

Biarritz Olympique16 - 11SU Agen

A domicile, le Biarritz Olympique s'impose face à Agen (16-11) sans briller et dans la douleur. Les Agenais récoltent un point de bonus défensif mérité, mais sans mêlée conquérente, ils ont perdu beaucoup de points et de munitions. Biarritz revient à deux points de Grenoble.

 
Biarritz s'impose dans la douleur - Rugby - Top 14Icon Sport
 

Biarritz voulait profiter de la réception d'Agen pour se donner des certitudes dans le jeu. Peut-être un peu trop, d'ailleurs. Et Fonua s'est chargé de ramener les Basques sur terre dès les premières minutes du match. Le troisième ligne centre agenais profitait d'un très gros travail de ses avants pour plonger dans l'en-but (4e, 0-5). A la surprise générale, c'est bien le SUA qui menait au score à Aguilera. L'ouvreur Ben Seymour se permettait même d'ajouter trois nouveaux points après le quart d'heure de jeu (18e, 0-8). Sonnés, les Biarrots ne perdaient pas de vue leur objectif. Sans jamais paniquer, ils se sont mis à enchaîner les temps de jeu pour trouver l'ouverture. Parfois à tort. Comme sur ces touches trouvées par Damien Traille alors que le BO aurait pu prendre le score. Des points laissés en route qui auraient pu creuser un écart conséquent et éviter que le BO ne doute au fil du match. Une erreur stratégique qui n'a pas eu raison des bonnes intentions biarottes puisque c'est finalement Arnaud Héguy qui franchissait le rideau sur un ballon porté (30e, 10-8).

Biarritz joue à se faire peur

Les efforts du BO étaient enfin récompensés et les coéquipiers de Julien Peyrelongue prenaient alors l'avantage pour la première fois du match. Ils ne le lâcheront plus. L'ouvreur du Biarritz Olympique ajoutera même trois nouveaux points juste avant la sirène. Histoire de donner un peu d'air à son équipe au tableau d'affichage (13-8). En deuxième mi-temps, Julien Peyrelongue préférait ranger les envies de grand large pour se montrer plus pragmatique, comme sur une pénalité inscrite à la 64ème minute, qui privait alors le SUALG du bonus défensif (16-8).

C'était le moment choisi par les Agenais pour se réveiller et enfin passer à l'attaque. Plus conquérants, les joueurs du Lot-et-Garonne ont poussé dans le dernier quart d'heure pour récupérer un bonus défensif à leur portée. C'était finalement chose faite sur cette pénalité de Barnard qui ramenait le SUA sur les talons de Biarritz (75e, 16-11). Fatigué et fragilisé par ce retour au score, le BO a attendu tranquillement la fin du match. Même si l'essentiel était assuré, les Basques auraient pu s'en mordre les doigts. Sans une mêlée agenaise aussi indisciplinée, ils auraient pu laisser filer une victoire capitale dans la course aux phases finales.

 - Rugbyrama@RugbyramaFR
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |